Pierre-Olivier Langlois réussit un tour de force avec l'ÉTS

L'édition 2017 de la compétition Clean Snowmobile Challenge (6 au 11 mars) restera longtemps gravée dans la mémoire des étudiants du club QUIETS de l'École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal et du Lavallois Pierre-Olivier Langlois.

Pour la première fois de l’histoire, une université a décroché la première place du classement général dans deux catégories distinctes, soit celle des motoneiges à essence à combustion interne et des motoneiges utilitaires au diesel.

Âgé de 22 ans, Pierre-Olivier a largement contribué au succès de la seule équipe provenant du Canada. Fait inusité, il n'était pas sur place pour présenter le projet avec ses collègues à Houghton, au Michigan. Il était à San Antonio, au Texas, où il effectue un stage pour la compagnie E-Control.

Ce dernier a multiplié les appels jusque tard dans la nuit. «On se parlait quotidiennement, insiste-t-il. C'était important pour moi de mettre la main à la pâte. Mon départ pour les États-Unis au mois d'août a créé un vide. J'avais beaucoup de temps à donner. Ça me prenait un projet à faire.»

Implication

Pour se rendre utile, Pierre-Olivier a notamment bâti un échangeur de chaleur, afin de contrôler la température. Il a fait des achats de pièces et agi comme conseiller technique. «J'ai envoyé le tout par courrier express.»

L'étudiant en génie mécanique n’est pas peu fier des résultats historiques de son club. Les exploits sont d’autant plus marquants qu’il s’agissait de la première année où QUIETS présentait une motoneige dans la catégorie utilitaire au diesel.

«Notre succès est le fruit d’années d’efforts acharnés, marquant la meilleure performance de l’histoire du club», avoue Pierre-Olivier.

L'équipe a aussi mis la main sur le meilleur design moteur, la meilleure maniabilité et la motoneige la plus pratique.

Selon le capitaine, Guillaume Verner, étudiant en génie mécanique, «les performances du club sont dues à la rigueur, à l’audace, au dévouement et au professionnalisme de ses membres». 

Motoneige écologique

L'objectif de la compétition Clean Snowmobile Challenge est de concevoir une motoneige plus respectueuse de l’environnement à partir de composantes existantes sur le marché et de proposer des solutions de rechange pouvant être mises de l’avant rapidement à coût abordable. Moins de consommation de carburant, d’émissions polluantes et de bruit, mais tout autant de performance.

Tempête après tempête

L'étudiant de Fabreville reconnaît que rien ne laissait présager de tels résultats. Quelques jours avant de partir pour la compétition, le ciel est tombé sur la tête des membres de QUIETS. L’équipe a travaillé pendant des mois sur une nouvelle technologie prometteuse pour leur motoneige à essence, soit celle d’un moteur à injection directe à haute pression. Lors des dernières phases de test, plusieurs problèmes sont apparus, ce qui a forcé QUIETS à abandonner ce moteur et à réinstaller celui de l’année précédente.

«Le moteur de l'an dernier, c'était comme mon bébé», termine Pierre-Olivier Langlois.

Comme si ce n'était pas assez, l’équipe a constaté une rupture du châssis de sa motoneige diesel. Les membres ont rapidement trouvé une solution. Un des nombreux partenaires du club, l’entreprise TPI Industries inc. a accepté de réparer le châssis le jour même.

De nouveaux défis attendaient QUIETS au Michigan: pluie, neige et rafales de vent à plus de 80 km/h. Malgré toutes les embûches, rien n'a ébranlé l'équipe championne.


Crédit photo : Facebook ÉTS - École de technologie supérieure

À lire également:



Source : Sylvain Lamarre, Courrier Laval
Date : 2017-03-29
Lire tout l'article...

Membre du réseau PassionsMotorisées.com
Copyright © 2002-2017 - Magazine Motoneiges.ca - Tous droits réservés

Site conçu, développé et hébergé par PassionsMotorisees.com

Dion Moto
Riendeau Sports - 50 ans de passion !
Dion Moto
Advertisement
Advertisement