Advertisement

Ma découverte du Nouveau-Brunswick


par : Mario Bernier
Lire tous les articles de Mario Bernier
Publié le : 2017-04-13
 

À chaque année, je vais au Salon pour préparer ma saison de motoneige en visitant chaque kiosque touristique pour y ramasser les cartes de sentiers et jaser avec les commerçants. Cette année, les gens du Nouveau-Brunswick ont interpellé ma curiosité. Je décide donc que cette année, ce sera ma destination pour un voyage de motoneige inoubliable.

Après avoir demandé à quatre de mes collègues de Motoneiges.ca s’ils voulaient m’accompagner (ils ont dit oui avec empressement), nous fixons une date et un endroit de départ. Je suis très content car notre collègue de Motoneiges.ca du Nouveau-Brunswick vient avec nous et il sera notre guide. Le départ se fait de l’Hôtel Universel Rivière-du-Loup. L’hôtel est plein et le stationnement est difficile (102 remorques dans le stationnement). Nous nous dirigeons vers le Nouveau-Brunswick par les sentiers 544, 571, 548 pour faire notre entrée dans la nouvelle province par Biencourt.

Nous nous dirigeons vers la pourvoirie Moose Valley Sporting Lodge par les sentiers 135, 151 pour notre dîner. La réputation de cet endroit n’est plus à faire, l’endroit est accueillant et les hôtes sont charmants. Il y a cinq chalets qu’on peut louer et qui peuvent accueillir 5 personnes.


Nous continuons ensuite notre randonnée vers Saint-Quentin pour aller coucher au B&B Du Repos. En allant vers notre destination sur le sentier 17, nous avons fait un arrêt aux Chalets Restigouche qui est un autre bel endroit pour louer un chalet.   

Nous empruntons ensuite le sentier 28 pour nous rendre au B&B Du Repos. C’est aussi un bel endroit accueillant où nous avons passé la nuit. La météo nous a contraints à prendre une décision, car on annonçait de la pluie partout au Québec et au Nouveau-Brunswick dans 48 heures. Il fallait donc nous rapprocher de notre remorque située à Rivière-du-Loup. Notre idée de nous rendre à la péninsule acadienne sera pour une autre fois…. Nous choisissons de revenir coucher au Moose Valley Sporting Lodge en faisant un long détour que notre guide nous a tracé afin de faire de la motoneige au maximum.

La signalisation sur les sentiers du Nouveau-Brunswick ressemble beaucoup à celle des sentiers du Québec; elle est bonne, mais demande quelques améliorations à quelques endroits.

Tout au long de notre périple, je peux vous dire que les sentiers étaient bien surfacés et des abris sont aménagés à des endroits stratégiques. D’ailleurs notre guide, qui est aussi président de son club, nous a montré l’équipement qu’il possède et nous a même fait faire un tour.

Si vous voulez découvrir un nouveau terrain de jeu, le Nouveau-Brunswick est une destination que vous devez choisir. Durant le circuit que j’ai fait, je me suis toujours fait servir en français. Vous pouvez avoir toute l’information que vous désirez sur internet ou faites comme moi, venez les rencontrer au kiosque du Nouveau-Brunswick lors du prochain Salon. Et comme moi, vous ne pourrez résister à l’envie de les visiter.     




Membre du réseau PassionsMotorisées.com
Copyright © 2002-2017 - Magazine Motoneiges.ca - Tous droits réservés

Site conçu, développé et hébergé par PassionsMotorisees.com

Dion Moto
Riendeau Sports - 50 ans de passion !
Dion Moto
Hôtels Gouverneur Rimouski