Rang de la Rivière-aux-Saumons : le dossier des véhicules récréatifs presque réglé

Le problème du tracé des sentiers récréatifs dans le rang de la Rivière-aux-Saumons pourrait bien se régler d’ici la fin de l’année. La Ville de Saint-Félicien s’apprête à demander l’autorisation pour utiliser l’ancienne emprise abandonnée du Canadien National (CN).

La Ville de Saint-Félicien déposera bientôt une demande au ministère des Transports pour utiliser une partie de l’ancienne emprise du CN pour y déménager ses sentiers de véhicules hors route.


Le tracé proposé : Photo gracieuseté

L’ancienne emprise, qui se trouve à quelques kilomètres du sentier actuel, réglerait le problème de sécurité du sentier passant près des maisons ainsi que celui du bruit et de la quiétude.

Rappelons qu’une pétition avait été déposée au conseil de ville par tous les habitants du coin, qui se plaignaient de la proximité du tracé ainsi que de la vitesse. Ils souhaitaient que les sentiers soient déplacés à l’extérieur de la chaussée.

Avec ce nouveau tracé, le maire de Saint-Félicien est confiant d’avoir enfin trouvé la solution qui réjouira tant les habitants que les motoneigistes.

«Ça va plaire à tout le monde. On va s’assurer que la sécurité soit au maximum et on ne tolèrera aucun débordement. Avant, ça passait derrière les maisons. Maintenant, on va le tasser pour créer seulement qu’une zone d’impact», affirme le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin.

Encore quelques démarches

Le sentier qui sera proposé par la Ville sera placé en parallèle de la voie ferrée actuelle sur une distance de 6,83 km, allant de 30 à 90 mètres de largeur. Comme il s’agit d’aménagement du territoire, la Ville a dû proposer son projet à la MRC Domaine-du-Roy, qui n’a pas hésité à donner son appui.

Toutefois, il reste encore à poursuivre les démarches avec le ministère des Transports. Si tout va bien, le maire Gilles Potvin estime que le problème pourrait être réglé d’ici la fin de l’année.

«Il s’agit d’une solution logique puisqu’il n’y a pas de contraintes. De plus, elle sera permanente et à moindre coût. Il faut trouver une solution pour les citoyens, mais aussi pour les 600 membres qui utilisent ce tracé», soutient M. Potvin.


Source : Joanie Doré, L'Étoile du Lac
Date : 2017-04-13
Lire tout l'article...

Membre du réseau PassionsMotorisées.com
Copyright © 2002-2017 - Magazine Motoneiges.ca - Tous droits réservés

Site conçu, développé et hébergé par PassionsMotorisees.com

Dion Moto
Riendeau Sports - 50 ans de passion !
Dion Moto
Advertisement