Advertisement

Snow Shoot 2018 : Coups de cœur de Mathieu Lavoie


par : Mathieu Lavoie
Lire tous les articles de Mathieu Lavoie
Publié le : 2017-04-18
 

Il me semble qu’il n’y a pas si longtemps, j’écrivais ce texte pour la première fois sur les motoneiges 2015. Décrire nos coups de cœur sur toute une cuvée de motoneiges – nous avons essayé une soixantaine de modèles encore cette année – est un peu spécial puisque nous sommes complètement libres de choisir et d’écrire sur la motoneige qui a le plus fait vibrer notre cœur. Et ce, quatre fois plutôt qu’une puisque nous devons choisir un coup de cœur par fabricant. 

Ce que j’aime faire lors de chaque Snow Shoot auquel je participe, c’est de tenter de deviner mes quatre coups de cœur avant même d’avoir enfourché la première motoneige 2018. Est-ce que mes prédictions seront justes cette année? C’est ce que nous allons voir!

Encore beaucoup de nouveautés nous ont été présentées pour 2018!

Arctic Cat

La marque américaine nous présentait cette année toute une gamme de changements : nouveau moteur 800 cm3, remaniement de plateforme afin d’avoir des spécifications distinctes pour les motoneiges de montagne et de sentier et même arrivée d’un petit nouveau, le ZR 200, sans parler de l’arrivée de nouveaux modèles.

Un peu difficile d’appréhender un coup de cœur avec tant de changements en une année! J’ai quand même décidé de miser sur le nouveau Mountain Cat comme coup de cœur potentiel chez Arctic Cat.

Et comme de fait, j’ai effectivement beaucoup apprécié cette motoneige. En plus, j’ai eu la chance de l’essayer juste après une M 8000 (153) SE 2018. Malgré la grande amélioration entre cette dernière motoneige et la version 2017, l’ensemble de suspension Fox Float 3 QS3 sur le Mountain Cat faisait, selon moi, une très grosse différence. La motoneige était définitivement plus rigide, ce qui permettait de beaucoup mieux la contrôler en neige profonde et en « side-hill ». De plus, il était très facile de réajuster les suspensions afin d’avoir un bien meilleur confort en sentier lors du retour à la maison. Évidemment, le mariage entre le nouveau moteur 800 cm3, la plateforme Ascender et les crampons de 7,6 cm/3 po réduit beaucoup l’effort nécessaire en hors-piste.

L’arrivée de la plateforme Ascender pour les motoneiges de montagne Arctic Cat est une excellente nouvelle pour les fans de la marque!

C’est quand je croyais avoir mon coup de cœur chez Arctic Cat qu’est arrivée la XF 8000 CrossTrek 137. Je me rappelle avoir embarqué sur cette motoneige, être parti tout bonnement, avoir fait quelques kilomètres et m’être arrêté afin de débarquer et de regarder de quel modèle j’étais en train de faire l’essai. N’étant pas un amateur de longues randonnées en motoneige, je me suis surpris à autant apprécier cette motoneige. J’ai adoré la conduite en sentier de ce modèle : elle collait très bien dans les courbes, offrait une excellente puissance et un très bon confort. Tout cela est sans parler de la panoplie d’accessoires offerts de série. 

Toute notre équipe s’est entendue sur le fait que la CrossTrek est une motoneige très complète dans le sentier

Si l’hésitation a commencé à se faire, ça n’a été que le temps de m’aventurer en hors-piste afin de réaliser que la XF 8000 CrossTrek 137 ne donne pas sa place comme motoneige hybride. Je me suis franchement bien amusé avec cette motoneige dans la neige plus profonde!

La CrossTrek qui me décroche un beau sourire dans la neige

C’est donc pour toutes ces raisons que la XF 8000 CrossTrek 137 est mon choix chez Arctic Cat en 2018. Elle m’a beaucoup plu en sentier, me donnant même le goût de partir en longue randonnée avec, sans compter qu’elle m’a décroché plusieurs sourires en hors-piste.

Polaris

La marque du Minnesota nous présentait cette année plusieurs modèles, tous aussi intéressants les uns que les autres. Que ce soit la gamme des Titan, le SKS 146 ou le Switchback XCR, il ne manquait pas de nouveautés chez Polaris pour 2018. J’ai donc estimé que mon favori serait le SKS 146. Elle semblait être celle qui correspondait le plus à mon type de conduite, et à celui de plusieurs pilotes de hors-piste du Québec, d’ailleurs!

C’est donc lors de la deuxième journée d’essai, en après-midi, que j’allais voir si ma prédiction était bonne. Par contre, lors de l’avant-midi, je me suis assis sur le Titan XC 155 ES et tout d’un coup, j’étais moins sûr de ce que serait mon coup de cœur Polaris!! La conduite en sentier était sérieusement impressionnante pour une motoneige dotée d’une chenille de 50,8 cm/20 po de large. De plus, en hors-sentier, non seulement le Titan XC passait partout, mais c’en était amusant! C’est donc avec un gros sourire et de bons souvenirs que s’est terminé l’avant-midi à bord du Titan XC 155 ES.

Polaris frappe fort avec l’arrivée de la gamme Titan pour 2018

Malgré le plaisir sur le Titan lors de la première partie de la journée, je suis revenu rapidement à mes amours de motoneiges de montagne sur la Polaris SKS 146. Curieusement, je n’avais jamais embarqué sur un SKS avant cet essai, je n’avais donc aucune véritable attente face à l’arrivée de la version 370,8 cm/146 po. Bien que nous ne soyons pas allés dans des conditions de hors-piste extrême, aucunement nous n’avons senti de limitation face à la longueur de la chenille. Non seulement je pouvais faire ce que je voulais avec la machine en hors-piste, mais aussi on pouvait faire un peu de sentier avec un certain confort, notamment grâce à la distance des skis plus grande que sur les RMK.

L’équilibre de la Polaris SKS 146, mais aussi son comportement qui représente franchement très bien le pilote de hors-piste du Québec, font de celle-ci mon coup de cœur chez Polaris pour 2018.

La Polaris SKS 146 saura plaire à plusieurs pilotes de hors-piste du Québec

Ski-Doo

Malgré une très grande gamme de nouveautés en 2017, Ski-Doo a tout de même trouvé le moyen de nous surprendre encore cette année! On se doutait de l’arrivée du Freeride sur le nouveau châssis Gen4 (et par le fait même, du moteur 850 E-TEC), mais on était très loin de s’attendre à l’arrivée d’une technologie révolutionnaire comme celle du nouveau système SHOT. Également, l’arrivée du Freeride en saveurs 348 cm et 419 cm / 137 po et 165 po ainsi que le tout nouveau Renegade Backcountry ont beaucoup fait parler lors du Snow Shoot. Ma prédiction de coup de cœur Ski-Doo? J’étais certain que le Freeride 137 serait mon choix pour 2018.

L’arrivée du Freeride sur la plateforme Gen4 n’est pas une surprise, mais est tout de même très bien reçue!

C’est d’ailleurs dès la première journée d’essai que j’ai pu m’asseoir sur cette motoneige. J’ai même pu faire quelques pirouettes en hors-piste! Une fois notre demi-journée d’essai terminée, j’étais certain d’avoir déjà trouvé mon coup de cœur chez Ski-Doo. J’avais adoré le comportement en sentier, notamment grâce à la chenille de 419 cm/137 po, mais surtout l’augmentation de la stabilité et de la prévisibilité en hors-piste. On s’en doutait, mais l’arrivée du Freeride sur la nouvelle plateforme Gen4 est un « hit »!

Un petit peu plus tard dans la semaine, j’ai eu la chance d’essayer la Renegade Backcountry avec une chenille de 370,8 cm/146 po. J’avais bien aimé la version 419 cm/137 po qui, selon moi, est une motoneige 50 % sentier 50 % hors-sentier tel que mentionné par Ski-Doo lors de leur présentation technique. Par contre, pour mon style de motoneigiste, il manquait un peu de « mordant » en hors-piste. C’est exactement ce qu’a amené la version 370,8 cm/146 po de la Renegade Backcountry! Malgré que la motoneige soit plus axée hors-piste, c’est sur cette motoneige que j’ai eu le plus de plaisir! Évidemment, la motoneige était moins stable en sentier qu’avec un pont plus court, mais le comportement dans la neige profonde est tout à fait différent! On a d’ailleurs eu beaucoup de plaisir à faire des sauts et du « curving » avec cette machine!

La Renegade Backcountry en action

J’ai donc arrêté mon choix sur la Renegade Backcountry de 370,8 cm/146 po comme coup de cœur Ski-Doo 2018. Les motoneigistes de hors-piste du Québec qui doivent quand même faire du sentier, vont apprécier l’équilibre de cette motoneige. Et pour ceux qui font beaucoup de sentier avec quelques excursions en neige plus profonde, la version 419 cm/137 po saura vous plaire!

Yamaha

Quelle belle surprise que l’arrivée du SnoScoot dans l’alignement 2018 de Yamaha! Au début, c’était plutôt drôle, mais une fois que Yamaha nous a expliqué leur objectif de ramener le plaisir de faire de la motoneige et d’amener de nouveaux adeptes à adhérer au sport, cet ajout prenait tout son sens. On savait tous qu’on allait avoir beaucoup de plaisir sur cette petite motoneige! Par contre, ça prend une motoneige de taille « adulte » comme coup de cœur, c’est pourquoi j’ai estimé que la M-TX LE 162 serait la motoneige qui me ferait décrocher le plus gros sourire du côté de Yamaha.

C’est après quelques dizaines de minutes en montagne que j’ai enfin pu m’asseoir sur la M-TX LE 162. Avant de partir avec, je me suis bien assuré que les amortisseurs QS3 étaient en position « locked » afin d’aller chercher le maximum de la motoneige. Et ce maximum était franchement incroyable! Ça s’explique par plusieurs petits facteurs selon moi : les nouveaux amortisseurs à l’avant et l’arrière, le moteur qui en veut toujours plus et la mise en place d’une chenille avec des crampons de 7,6 cm/3 po. C’est définitivement la meilleure motoneige de montagne Yamaha que j’ai eu la chance d’essayer! À un tel point que, peu importe ce que j’allais essayer par la suite chez Yamaha, ça ne pourrait détrôner la M-TX LE 162.

Les ajustements faits sur la M-TX en 2018 en font une toute nouvelle motoneige!

Évidemment, puisqu’on parle de coups de cœur, je ne peux passer sous silence le fameux SnoScoot. Durant tout l’après-midi pendant lequel nous en avons fait l’essai, il n’y a pas eu une minute que nous ne souriions pas! Nous avons fait des courses de SnoCross, du « boondocking » et même du « tree riding » ! Une chose est sûre : Yamaha a réussi son coup, et pas à peu près! On va voir beaucoup de SnoScoot dans les prochaines années!

Le SnoScoot permet d’avoir énormément de plaisir dans plusieurs aspects de la motoneige!

Malgré l’énorme plaisir vécu sur le SnoScoot, je choisis tout de même la M-TX LE 162 car je devais choisir une motoneige d’adulte, mais également parce que je crois qu’il faut noter l’amélioration de la gamme M-TX en 2018.

Voilà donc mes coups de cœur pour l’année 2018. Ce fut finalement du côté d’Arctic Cat et de Ski-Doo que j’ai eu le plus de surprises en ne réussissant pas à deviner quelle motoneige serait mon coup de cœur. Et c’est ce qui fait du Snow Shoot une expérience incroyable : il nous permet de découvrir des modèles de motoneige sur lesquels nous n’aurions pas pensé avoir autant de plaisir. Une chose est certaine, avec toutes les différentes motoneiges en 2018, il y a un coup de cœur pour chaque motoneigiste dans le monde! 




Membre du réseau PassionsMotorisées.com
Copyright © 2002-2017 - Magazine Motoneiges.ca - Tous droits réservés

Site conçu, développé et hébergé par PassionsMotorisees.com

Dion Moto
Riendeau Sports - 50 ans de passion !
Dion Moto
Advertisement
Advertisement