16e édition du Championnat nord-américain

Sainte-Marie de Beauce 2003

On veut neutraliser l’invasion
américaine lors de la 16e édition du Championnat nord-américain
de motoneige sur l’eau

Au tout début de la présentation du Championnat nord-américain
de motoneige sur l’eau, les pilotes étrangers faisaient la pluie
et le beau temps, mais cela a bien changé. En prévision de la
16e édition de cet événement annuel qui se tiendra dans
le rang Chicago près de Victoriaville, ce week-end, les pilotes québécois
se sont donné pour mot d’ordre de neutraliser complètement
leurs rivaux. Chose certaine, ce ne sera pas chose facile.

L’an dernier, plusieurs pilotes
du Québec avaient connu des succès et sur une possibilité
de 24 victoires au cours de ce week-end spectaculaire, ils avaient triomphé
en 14 occasions. Une nette amélioration sur les années antérieures,
si l’on considère que l’on comptait 284 inscriptions.

Avec trois épreuves dites
de réchauffement, les Robert Gingras de Plessisville, Pascal Desharnais,
Luc Daigle et Mathieu Laroche de Victoriaville, Éric Jutras de Princeville
ainsi que Stéphane Milot de Ste-Julie et Alain Chouinard de Rivière-du-Loup
sont plus que prêts. Déjà, on est très anxieux à
la veille de cette 16e édition.

Si on effectue un retour sur la 15e
édition, on constate que Pascal Desharnais avait été la
vedette de ce week-end avec quatre victoires, deux deuxièmes et deux
troisièmes alors que Robert Gingras avait récolté une note
parfaite dans le concours de sauts.

Pour en revenir à Desharnais,
mentionnons qu’il avait remporté un premier succès en Improved
Stock 500 en accélération alors que sur l’ovale, il avait
paradé dans le cercle des vainqueurs en Improved Stock 500, 600 et 800.
Il est un pilote très polyvalent qui sait très bien tirer son
épingle du jeu tant sur l’ovale qu’en accélération.
À noter qu’en plus, il lui arrive assez souvent de participer au
concours de sauts, discipline où il pourrait causer une certaine surprise.

Pour sa part, Gingras est un spécialiste
de l’ovale et des sauts. Il y a également, Éric Jutras qui
aimerait bien réussir un triplé avec avoir gagné en deux
occasions, l’an dernier.

Concours Gagnez un voyage de 4 jours en motoneige

Chez les pilotes américains,
Scott Mosher de Pine City, N.Y. est le pilote à neutraliser en chiffre
huit où il excelle d’ailleurs et sur l’ovale dans les classes
Mod 500 et Mod 800. Même s’il a triomphé en quatre occasions
en 2003, il espère, comme tous ses rivaux, faire beaucoup mieux cette
fois.

Parmi les autres pilotes américains
que l’on devra tenter de stopper, il y a les vétérans Herb
Yancey et Loren Ward, deux spécialistes de l’accélération
qui ne quittent jamais Victoriaville sans avoir pris la première marche
du podium.

Avoir réduit l’invasion
étrangère à seulement dix succès l’an dernier,
c’était déjà tout un exploit de la part des pilotes
québécois. Cette fois, leur objectif est encore plus audacieux
et l’on devra s’attendre à des luttes plus que palpitantes.

Sur place, les nombreux amateurs
qui se déplaceront afin d’assister à cette 16e édition
de ce Championnat nord-américain de motoneige sur l’eau, trouveront
des facilités de camping et de restauration. Tout ce que les organisateurs
recommandent, c’est d’apporter votre chaise afin d’être
confortable tout au long de ces deux journées remplies d’action.
L’admission a été fixée à 15 $ pour la journée
de samedi et à 18 $ pour le lendemain. Cependant, on peut se procurer
un forfait week-end au coût de 25 $. Naturellement, les enfants de moins
de 12 ans, accompagnés d’un adulte, sont admis gratuitement.

Renseignements :

André Fortier
CMEQ

819-357-2635

Marcel Fontaine
SCM
450-794-2298

Les Motoneiges Géro