Liste des collaborateurs

Voici les membres de notre équipe

Denis Lavoie
editor
Denis Lavoie est originaire de Rimouski dans le Bas-Saint-Laurent. Initié dès son plus jeune âge aux beautés qu'offre la nature, il s'intéresse rapidement à la motoneige et plus tard, à son adolescence, au VTT. Amateur de longues randonnées, Il parcourt en Quad plusieurs milliers de kilomètres chaque année. Il apprécie principalement les sentiers du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie, de la Côte-Nord et du nord du Nouveau-Brunswick. Informaticien de formation, il a travaillé de nombreuses années pour diverses compagnies dans le secteurs de Rimouski. En 2002, il fonde Motoneiges.ca qui est rapidement devenu une référence pour les motoneigistes. Depuis 2008, il travaille à temps plein comme chroniqueur de véhicule de loisirs. En 2012, il lance le Magazine InfoQuad.com. Si lors d'une de vos randonnées, vous croisez Denis, n'hésitez pas et venez le saluer!

Cyndi Martin
editor

Pierre Tremblay
author
Je me présente, motoneigiste depuis l’âge de 16 ans, je suis à ma 45e saison de motoneige. Je suis un passionné dans l’âme. Je suis chroniqueur avec plusieurs médias depuis maintenant 20 ans. Depuis plus de 15 ans, je suis chroniqueur et je suis aujourd’hui chef collaborateur pour le magazine Web Motoneiges.ca. Chroniqueur pour plusieurs médias d’information, par exemple la radio FM 104,01 et le 104,07 pendant plusieurs années dans l’Outaouais. Mes débuts de chroniqueur dans les médias écrits se sont faits avec Le Journal Info Plein Air publié partout au Québec et dans les médias suivants : Les hebdos Transcontinental publiés partout au Québec Le Journal régional Le Droit dans l’Outaouais Le magazine Québec Motoneige, publié auprès de tous les motoneigistes Au niveau de la télévision, en 2000 et 2001 j’ai fait deux saisons de 10 chroniques de 5 minutes à Radio-Canada au Téléjournal du soir, diffusé partout en Outaouais et en Ontario. De 2002 à 2016, j’ai été dans plusieurs émissions de Québec en motoneige qui est ensuite devenu Histoire de sentiers. En 1999 et 2000, j’ai gagné le prix Blizzard, prix remis par la FCMQ. Je suis l’organisateur et fondateur de la randonnée des gens d’affaires de l’Outaouais qui est ensuite devenue la croisière sur neige pendant 20 ans. Nous avons remis plus de 70 000 $ à la fondation Kelly Shires pour le cancer du sein.Depuis 2 ans, je suis administrateur de la région de l’Outaouais et je représente ma région au niveau du CA de la FCMQ. Je suis également responsable du comité sécurité et nouvellement élu trésorier. Aujourd’hui, je poursuis dans l’écriture pour faire connaître ma passion aux lecteurs du magazine. Il me fait plaisir encore cette année de se joindre à l'équipe du Magazine Motoneiges.ca pour faire vivre et goûter ma passion pour la motoneige de par ses chroniques.

Greg Gilbert
author
C'est en 1968 que Greg Gilbert et sa famille ont découvert la motoneige. Son grand-père avait acheté une Nordic 317 tout équipée, incluant un traîneau, en guise de cadeau-surprise à toute la famille. Il pensait que qu'ils aimeraient ce nouveau sport et il avait bien raison. Depuis sa première randonnée à l'âge de 8 ans, il avoue que la motoneige a été un des plus grands plaisirs dans sa vie. Les expériences, l'excitation, l'adrénaline, les aventures, la liberté, les souvenirs et les amitiés ont été une échappatoire aux stress de la vie de tous les jours. Greg a cumulé plus de 130 000 milles parcourus partout à travers le Vermont, le Maine et toutes les régions du Québec. Il a fait la plupart de ses randonnées et expériences au Québec, depuis sa première visite en 1984. En moyenne, depuis plus de 25 ans, il a parcouru entre 4000-5000 milles par saison. Au fil des ans, Greg s'est fait connaître dans tout le Québec sous le nom de "Greg du Vermont", avant de se joindre à l'équipe de SledMagazine.com / Motoneiges.ca en 2012 en tant que chroniqueur / pilote d'essai. Greg a écrit plus de 100 articles pour SledMagazine.com / Motoneiges.ca, a assisté depuis 2012 à des événements médiatiques comme le Snow Shoot et Sneak Peek et est fréquemment vu lors d'événements de motoneige aux États-Unis et au Canada. Greg est un ambassadeur enthousiaste de la motoneige depuis plus de 35 ans. Dans sa ville natale, on le surnomme «le gars qui pense à l'hiver durant tout l'été».

Jean-Francois Leclerc
author
Au cours de son enfance Jean-François a toujours été un passionné des sports d'hiver. C'est d'ailleurs au cours d'une journée de glissades en famille où une motoneige était utilisée comme remonte-pente qu'il a découvert pour la première fois cette fabuleuse invention. Quelques années plus tard, c'est avec la motoneige de son oncle, soit un Polaris Galaxy 1980 340 qu'il a fait ses premiers kms hors sentier. Combiné d'un grand intérêt pour la mécanique et un émerveillement pour ce petit véhicule, une véritable passion est née pour la motoneige. C'est d'ailleurs dès l'âge de 17 ans que Jean-François s'est offert sa toute première motoneige, soit un Bombardier MX 1986. Depuis ce temps cette passion n'a jamais cessé de grandir. L'intérêt pour la motoneige et la mécanique a d'ailleurs été déterminant pour son cheminement académique et professionnel. Aujourd'hui Jean-François parcours durant ses temps libres plusieurs milliers de kilomètres par année en motoneige tout en découvrant de nouveaux lieux et paysages. Sa passion pour la motoneige et la mécanique l'amène à faire l'entretien sur sa motoneige et celles de ses amis. Il a aussi beaucoup de plaisir à réparer et restaurer des motoneiges moins récentes qui ont habité ses rêves de jeunesse. Par le passé, il s'est aussi impliqué durant quelques années comme agent de surveillance au sein de deux clubs de motoneigistes.

Maxime Sheehy
author

Daniel Sasseville
author
Daniel est un passionné de la motoneige, il a grandit dans la région de St-Damien de Brandon dans le paradis de la motoneige. A ses débuts les pistes n'existaient pas encore alors il se promenait dans les champs et sur le lac. Il faut dire qu'il a commencé à conduire une motoneige en 1967; il empruntait celles de ses amis soit des ski-doo 1964, 1966, un snow cruiser et un Alouette qui faisait plus de bruit que d'avancer. Il a acheté sa première motoneige en 1972 un bombardier TNT 340 1972 qui faisait un gros 60 MPH.De St-Damien à la Glacière il devait parcourir environ 28 milles (44km) et s'était très long et souvent une machine brisait en cours de route donc le cours de mécanique 101 était obligatoire.Les parcs Mastigouche et du Mont Tremblant ont été son terrain de jeux pendant des années. Il a parcouru la province de long en large. Il aime visiter les régions et rencontrer les personnes qui y habitent. En 1994 ses amis lui ont demandé d'organiser des excursions pour leur permettre a eux aussi de découvrir notre belle province et depuis ce temps il organise des excursions et amène avec lui des amateurs aussi passionné que lui ou de nouveaux adeptes.

Mathieu Lavoie
author
Depuis maintenant plus de 4 saisons, Mathieu se consacre à la promotion de la motoneige chez les jeunes, que ce soit en promouvant des vêtements stylés ou en faisant la promotion d'événements. Depuis ce même nombre d’années, il participe activement à l’avancement du Magazine Web Motoneiges.ca, que ce soit en investissant du temps dans des projets, en faisant de la promotion ou en écrivant des articles. Amoureux de la poudreuse, il passe environ 70% de son temps dans celle-ci. Également amateur de courses, il lui arrive de suivre quelques événements par année. Maintenant diplômé en Informatique, Mathieu pourra se dédier plus sérieusement à la motoneige dans les prochaines saisons.

Louis Tremblay
author
Louis Tremblay, est natif de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, cette région où la neige est abondante et la pratique de la motoneige très populaire. Il a fait ces débuts en motoneige à l’âge de cinq ans, c’était sur la motoneige de son père une Olympique 1972. Depuis ce jour, la passion pour la motoneige lui coule dans les veines. C’est vers l’âge de 17 ans qu’il a eu sa première motoneige. Au début, il a parcouru beaucoup de kilomètres en sentier. Sa plus grosse saison a été de 14 000 km. Étant donné qu’il aimait bien la vitesse et les sensations fortes dès son jeune âge, il a donc décidé de faire de la course de façon sécuritaire sur les circuits d’accélérations. Il a compétitionné partout au Québec pendant 4 ans. Aujourd’hui, avec plus de sagesse, il pratique toujours ce sport. Son évolution s’est faite en majorité vers la pratique de la motoneige en hors-piste et en sentier, et ce, toujours avec la même passion qu’a l’âge de cinq ans !

Pierre-Olivier Roy
author
Pierre est un passionné de la faune et de la vie dehors depuis son plus jeune âge. Durant son enfance, il se promenait en ski de fond ou à vélo sur les terres familiales, il y développa un besoin d’évasion. Ce besoin a été comblé lors de l’achat de la première motoneige de la famille. Les soirs après l’école, on pouvait voir celle-ci se déplacer frénétiquement sur le circuit en huit que Pierre avait fabriqué au fil des soirées. Durant son adolescence, il chevauchait une vielle CB125 1973 remodelé en véhicule de sentier. L’exploration n’avait pratiquement plus de limites. Obsédé par la chasse, la pêche, la motoneige et le quad, Pierre ne cesse de suivre les nouveautés et d’acquérir des compétences pour vivre ses passions. On peut retrouver Pierre sur son blogue Pierre’s Adventures et, bien sûr, ici où il nous partagera son grand enthousiasme pour les sports motorisés.

Yves Picard
author
Yves Picard est un adepte de motoneige depuis quelques années. Originaire de Drummondville, il se passionne très tôt pour le monde du motocross où il devient pilote durant quelques saisons. Son bagage dans le domaine de la moto fait de lui une personne captivée par les différentes composantes de suspensions ainsi que le pilotage s’y rattachant. Par la suite, il substitue sa passion de la moto pour la motoneige surtout depuis la venue des châssis pyramidal. Yves est technicien en génie mécanique de formation et travaille dans le monde de l’éducation depuis 15 ans. Il roule principalement dans les régions de la Mauricie, Haute-Mauricie et Lanaudière. Celui-ci y franchit d’ailleurs au-delà des 12 000 km par année. Le long de ses longues randonnées, il aime découvrir les magnifiques paysages que ces diverses régions lui offrent mais il aime particulièrement s’arrêter pour échanger avec les gens gravitant autour de cette industrie soit les différents aubergistes, les concessionnaires, les restaurateurs ou les autres motoneigistes qui partagent le même passe-temps. Sa passion pour le sport n’a de limites que les saisons où il y a absence de neige. Alors si vous le rencontrez, n’hésitez surtout pas à venir le saluer et à lui faire un brin de jasette!

Mario Bernier
author

Olivier Bernier
author

Marc Thibeault
author
La passion de Marc Thibeault pour la motoneige ne date pas d’hier. Celui-ci conduisit sa première motoneige à l’âge de 5 ans, sur un lac gelé, au grand désarrois de ses parents. À 18 ans, il possédait déjà sa propre motoneige. Deux ans plus tard, il pratiquait ce sport de façon plus assidue. Depuis 19 ans, il parcourt en moyenne 5000 à 7000 kilomètres par hiver, ce qui ne l’a toutefois pas empêché de concilier sa connaissance d’Internet, son intérêt pour les affaires, sa passion de la motoneige ainsi que sa famille et mettre sur pied, en 2002, la revue Motoneigistes.com qui est consacrée à ce sport. Croyant fermement au besoin de réunir les efforts des différents intervenants du domaine sur le WEB, celui-ci fusionna les opérations de la Revue avec le Magazine motoneiges.ca (présidé par monsieur Denis Lavoie) créant ainsi le plus gros portail d’information francophone dédié au sport de la motoneige en Amérique. Il faut dire qu’en matière de motoneige, Monsieur Thibeault a couvert différents aspects de ce sport. Outre son engagement sur le Web, pendant plus de sept ans il a oeuvré comme bénévole, directeur de secteur et relationniste pour le Club de motoneigistes Saguenay. Il a également été guide touristique pour des voyages en motoneige organisés à l’intention de groupes d’Européens. Finalement, celui-ci a organisé le tournage de deux émissions de « Randonnée Québec en motoneige », diffusées à RDS. Au niveau de sa carrière professionnelle, Monsieur Thibeault oeuvre comme Chargé de projet en technologie de l’information pour une des plus grosses entreprises de consultation au Québec.

Hugo Lorquet
author
Passionné de motoneiges depuis 30 ans, Hugo a commencé sa carrière de motoneigiste sur un puissant Olympic 335 1969. Par la suite, il a enfilé les modèles; Blizzard 9500, plusieurs Formula des années 80-90 pour en nommer que quelques-unes. Hugo a pris une pause de 5 ans pour se consacrer au circuit routier sur moto pour finalement revenir en force à ses amours de jeunesses en 2006. Que ce soit en motoneige, VTT, Enduro cross, moto de route ou circuit, Hugo aura toujours un tournevis proche dans sa poche pour optimiser les performances de sa machine.

Mathieu Brown
author
Même si dans ma jeunesse j’ai fait un peu de motoneige au chalet de mon oncle, ce n’est que depuis 5 ans environ, avec la motoneige de mon frère, que j’ai redécouvert ce loisir. Et maintenant, je peux dire que c’est devenu une passion. J’adore parcourir plusieurs centaines de kilomètres dans une journée, ce qui me permet d’apprécier de beaux paysages et de découvrir de nouveaux coins de pays. Technicien spécialisé en informatique de profession, j’aime pouvoir me changer les idées en plein air, comme faire du snowboard ou simplement jouer avec mes deux garçons dans la neige. D’ailleurs, ils ont très hâte que je puisse les amener en sentier, car comme moi, ils adorent faire de la motoneige. Cette année, j’ai décidé de me joindre à l’équipe de Motoneiges.ca pour pouvoir partager ma passion avec les autres collaborateurs, mais surtout avec les lecteurs. J’ai hâte de donner mes commentaires et impressions à la suite d’essais que je vais réaliser en sillonnant les sentiers dans la belle région des Cantons-de-l’Est !

Olivier Fortin
author

Dominic Clermont
author

Jim Norlander
author
La passion de Jim pour la motoneige a commencé lorsqu’il avait 14 ans. Il a grandi dans une famille de chasse et de pêche, et pas tant dans une famille de sports motorisés/motoneige. Il a décroché son premier emploi à 14 ans SEULEMENT pour acheter sa toute première motoneige. Cette dernière lui a permis d’aiguiser son appétit pour la neige, l’adrénaline et le sport de traîneau. Sa passion et son BESOIN pour la motoneige sont devenus une obsession mineure au fil des ans... est-ce qu’il y a des réunions pour cela ? Sa passion pour la motoneige est si forte qu’il en a fait sa carrière. Jim est un garde-forestier de motoneige hors-piste/VHR pour la forêt nationale de Custer Gallatin. Il réside à West Yellowstone, dans le Montana (certains disent que c’est la capitale mondiale de la motoneige). En plus de donner des cours sur les avalanches à des guides et à des pilotes réguliers, Jim guide également des excursions en motoneige en hiver et amène ses groupes dans les meilleurs endroits des montagnes. Oh, Jim sort aussi avec des amis à chaque fois que c’est possible. Jim se sent chanceux d’avoir la possibilité de faire vivre sa passion pour la motoneige grâce à sa carrière et à ses affiliations dans le milieu de la motoneige. Ainsi, il a eu la chance d’essayer certaines des meilleures montures du monde et passer le plus de jours possible avec sa motoneige (qui s’appelle Cruella). On pourrait sans aucun doute dire, avec conviction, que Jim est un véritable passionné de motoneige.

Paul Smith
author
Ma carrière de motoneigiste a commencé en 2006, sur un vieux Arctic Cat El Tigre 530. Dès la première fois où j’ai enfoncé l’accélérateur et senti le 2 temps, j’étais accroché. Pour moi, il n’y a pas de meilleur moyen pour sortir avec ses amis, explorer l’arrière-pays et créer des souvenirs parmi les plus inoubliables et les plus amusants possible. Cette passion m’a permis de poursuivre de nombreuses opportunités de carrière. J’ai eu la chance de faire l’entretien des pistes d’hiver à West Yellowstone, MT, tout en travaillant comme guide de l’arrière-pays pour le magasin de motoneige local. Cela m’a permis de rencontrer une multitude de personnes venues du monde entier pour leur montrer mon petit coin de paradis. Au fur et à mesure que mon expérience et mon audace se sont développées sur une motoneige de montagne, mon besoin d’éducation et de sensibilisation aux avalanches a également augmenté. Cela m’a conduit à obtenir ma certification de niveau 2 en avalanche et à aider le Centre d’avalanches de Gallatin en transmettant mes connaissances aux autres.

Lane Pletan
author
J’ai été initié au monde de la motoneige dans l’est du Dakota du Sud sur une vieille Polaris équipée d’un accélérateur à fil entièrement modifié. J’ai passé d’innombrables heures sur des lacs gelés et à tirer ma sœur dans la cours arrière. Mon parcours en motoneige a ensuite été interrompu jusqu’à ce que ma femme et moi déménagions à Bozeman, MT, en 2003 pour ouvrir un magasin de meubles. Une fois à Bozeman, il semblait que tout le monde que je rencontrais était des skieurs, alors je me suis joint à eux avec une modification, mes skis devaient avoir un moteur entre eux. Ainsi, un de mes premiers achats a été une motoneige de montagne. Mes premières randonnées ont été incroyablement humiliantes : coincés, fatigués, sans talent, mais avec un sourire tout le temps. Depuis, la motoneige m’a permis de vivre des expériences incroyables avec mes plus proches compagnons. La devise de ma vie est : si ce n’est pas amusant, je ne suis pas intéressé, et la motoneige est restée au sommet de ma liste ! Cela dit, mon talent sur une motoneige n’a pas évolué au même rythme que ma passion. La saison dernière, j’ai réussi à me renverser dans mon entrée et, bien sûr, mes copains sont obligés de pointer du doigt et de rire impitoyablement quand cela arrive.

Julien Cabana
author
Il y près de 50 ans, Julien a eu son premier contact avec la motoneige, à la cabane à sucre familiale. Dès qu’il a enfourché cette machine qui l’intriguait, ce fut le coup de foudre. Il s’était juré d’en posséder une un jour. Après avoir économisé et surtout grâce à la bienveillance de son beau-frère, il est devenu propriétaire d’un modèle Snow Jet 1967. Ce fut le début de la grande aventure qui dure toujours. Après des études en journalisme, il a postulé un poste au Journal de Québec. À ce moment-là, il y a 40 ans, personne n’avait de chronique reliée au monde de la motoneige. Après quelques articles et tous les atouts pour convaincre mes patrons de l’époque, il a reçu le OK. Au fil des ans, il a rédigé de nombreuses chroniques sur la pratique de la motoneige au Québec, sur les courses de motoneige, de la CCMQ jusqu’à aujourd’hui avec les deux circuits SCRMX et Pro Tour, sans oublier les épreuves d’Harricana et de Challenge Kanada. Il a eu la chance de côtoyer les meilleurs pilotes. En parcourant le magnifique réseau de sentiers bâtis par les bénévoles des clubs, il a pu faire le tour du Québec d’est en ouest du sud jusqu’au Grand Nord. La motoneige lui a aussi permis de découvrir la Finlande, la Norvège et la Suède de même que les États-Unis. Il a vécu et il vit toujours ses aventures de motoneigiste à fond. Julien rédige toujours des chroniques dans le Journal de Québec. Cette saison, il a accepté de rejoindre la grande famille de Motoneiges.ca. Il qualifie le groupe de bande de motoneigistes engagés, qui veulent faire découvrir et progresser leur monde favori dans les immenses étendues de neige du Québec. Il a mentionné que c’est un plaisir et un honneur pour lui de faire partie de cette équipe de passionnés.

Patrick Hutchins
author

Jean Letarte
author
Collaborateur au magazine Motoneiges.ca depuis 2018, je suis un jeune passionné de motoneige depuis 2009 avec l'achat de ma première motoneige, un Ski-Doo Expedition 20 pouces. Rapidement, avec l'aide d'un GPS, je découvre ce sport hors-piste et dans les nombreux chemins forestiers de la Gaspésie. Des promenades, des expéditions, du bûchage, de la chasse à la perdrix ou au coyote sont tous des activités réalisées avec des amis tout aussi passionnés que moi. Aujourd'hui, retraité de l'éducation et déménagé dans le Centre-du-Québec, je découvre mon nouveau coin tout en gardant un pied à terre en Gaspésie afin de poursuivre mon exploration et de continuer de vous faire partager ce passetemps qui se déroule sur notre or blanc.

Pascal Fortin
author
J’habite la belle région du Saguenay-Lac-St-Jean depuis mon jeune âge. J’ai toujours aimé l’hiver et être à l’extérieur pour en profiter. Je suis un mordu de motoneige depuis plus de 20 ans. En majorité, j’ai fait de la motoneige de sentier, mais j’ai aussi gouté au hors-sentier quelques années avec des motoneiges 20 pouces. Mon travail saisonnier dans le domaine de l’asphaltage me permet de dévorer des km et km de sentiers. J’aime admirer ce que mère nature nous offre comme paysage. Je suis un gars d’équipe très sociable et j’aime échanger sur ma passion de la motoneige. J’en parle donc assez souvent. J’ai été patrouilleur bénévole pour un des clubs de la région pendant quelques années. Mes amis vous diront que je suis toujours prêt à partir en motoneige et que je suis un vrai crinqué.

Denise Duperre
author

Alexandre Morel
author

Jean-Martin Savoie
author
La passion de la mécanique ne date pas d’hier pour Jean Martin Savoie. Son père possédait un garage de mécanique dans la région de Laval et dès son jeune âge, l’odeur de l’huile et de l’essence faisait partie de son quotidien. Élevé au bord d’un lac en Montérégie, les activités nautiques, le VTT et la motoneige le passionne dès l’âge de 6ans. Aujourd’hui, sa passion de la motoneige prend toute la place durant la saison hivernale. Il apprécie plus particulièrement les motoneiges de type expéditions afin de maximiser son contact avec la nature et de joindre l’utile a l’agréable. Pour lui, la meilleure motoneige est celle qui t’offre le meilleur compromis entre la performance et l’utilité!

Patrice Tremblay
author
Je suis natif et passionné de motoneige dans l’un des plus beaux paradis pour la pratique de ce sport au Québec qu’est le Saguenay Lac st- Jean. Mon intérêt marqué pour ce sport m’a été transmis dès mon jeune âge par mon père sur son Ski-doo Olympique 1972. Ayant possédé plusieurs types de motoneige depuis, j’ai pu expérimenter son évolution à travers les années sur les sentiers et en hors-piste. Ce qui me passionne vraiment quand je fais de la motoneige est le grand sentiment de liberté que me procure la pratique de ce sport est le fait que l’on a accès à des paysages magnifiques et ça me permet d’apprécier encore plus la chance que l’on a de vivre ici et d’aimer l’hiver au Québec. J’aime me tenir au fait de l’évolution du sport tant au niveau des motoneiges elles-mêmes et de ses avancées technologiques années après années chez l’ensemble des manufacturiers.

Éric Boily
author

Annick Goulet-Bernier
editor