À la suite des nombreux décès survenus ce week-end, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec demande à ses membres de redoubler de prudence pour terminer la saison 2010.

Après cinq décès reliés à la pratique de la motoneige en une seule fin de semaine, il y a de quoi rappeler le message.

Selon la Fédération, la saison 2009-2010 n’en aura pas été une de grande abondance quant aux précipitations, ce qui rend la pratique plus dangereuse.

« Le fond des sentiers est glacé, surtout dans les courbes. Même si les clubs ont réussi à briser la glace à certains endroits, lors des belles journées, la neige se compacte et le travail est à recommencer », a dit Normand Besner, directeur général à la Fédération.

Puisque bon nombre des accidents sont reliés à la vitesse, le DG est conscient qu’il est tentant de peser sur l’accélérateur, mais il demande à ses membres de respecter la limite et la signalisation.

« Les sentiers sont plats et durs et il n’y a pas beaucoup de bosses. Alors, oui, c’est tentant. Toutefois, les 1 400 patrouilleurs de la Fédération ont été avisés qu’il faudra être encore plus présents et visibles dans les sentiers pour terminer la saison », a-t-il dit.

Depuis le début de la saison, 15 motoneigistes sont morts au Québec, comparativement à 12 l’an dernier.

Lire tout l’article…

 

Offre d'emploi : Coordonnateur(trice) de la salle des nouvelles
Auberge du Draveur - Motoneige