Beaucoup de pression pour l’Américain Aaron Fellows au 12e Grand Prix Desjardins de Shawinigan

Sainte-Marie de Beauce 2003
Détenteur
du premier rang en Pro Champ 440 de la série Eastern Pro Tour, le pilote
américain Aaron Fellows aura beaucoup de pression lors de la 12e édition
du Grand Prix Desjardins de Shawinigan qui se tiendra ce week-end. Il est certain
que ce dernier redoublera d’ardeur pour ainsi accentuer son avance.

Fellows
a hérité d’un gros mandat lorsqu’il a accepté
de prendre la relève de Larry Day, le champion mondial en 2004, au sein
de l’équipe Hooper Racing. Ce groupe possède une intéressante
fiche dans cette série Eastern Pro Tour et l’on désire l’améliorer
constamment. En effet, lors des trois dernières saisons, c’est
un pilote Hooper qui a décroché le titre en Pro Champ 440. Après
Philip Moulton en 2002, ce fut au tour de Larry Day d’en faire autant
au cours des deux dernières saisons. Donc, Fellows n’a pas le choix
et s’il veut prouver son grand talent, il se doit de faire belle figure.

Pression
supplémentaire pour Fellows en ce qui concerne ce 12e Grand Prix Desjardins
de Shawinigan. En effet, depuis la saison 2001 où Jacques Villeneuve
avait remporté le titre dans cette série Eastern Pro Tour, tous
les futurs champions avaient connu un week-end sans reproche à Shawinigan.
Il va sans dire que Fellows voudra bien faire pour ne pas déroger à
cette règle.

Ses adversaires,
sont également conscients de cette situation. Pour eux, ce sera une motivation
de plus pour ainsi mettre un terme à sa domination. Présentement,
Jacques Villeneuve de St-Cuthbert et Howard Gifford d’Ottawa sont ses
plus sérieux rivaux. Ils accusent un déficit de seulement 25 points
sur Fellows et tous les espoirs sont encore permis.

Comme à
l’accoutumée, le vétéran Jacques Villeneuve est le
favori de la première heure. Il est considéré comme le
pilote local et à Shawinigan, on voudrait qu’il réédite
son exploit de 2001. On devra également porter une attention toute spéciale
à Philip Moulton, le champion Pro Champ 440 en 2002. Ce dernier a raté
le premier week-end à St-Henri-de-Lévis et il est maintenant de
retour. Il n’a pas de chance en ce qui concerne cette couronne, mais il
n’en est pas ainsi pour une visite dans le cercle des vainqueurs.

Grand Salon de la motoneige et du quad 2022: venez nous rencontrer!

D’ailleurs,
à son retour, Moulton a déjà commencé à jouer
le trouble-fête. En plus de se classer troisième en deux occasions
en Pro Champ 440, Moulton y est allé de six victoires dans les classes
Pro-Stock. D’ici la fin du calendrier et ce, dès ce week-end à
Shawinigan, il donnera certainement beaucoup de fil à retordre à
ses compatriotes Craig House et Mason Hamilton sur Ski-Doo ainsi qu’à
Michel Gélinas de St-Augustin sur Polaris qui partage le premier rang
avec l’Ontarien Jamie Schonnop en Pro Stock 440 Fan.

Dans les
classes Stock, les Ontariens Curtis Weatherdon et Chris Vereyken connaissent
autant de succès que l’an dernier. Cependant, Jean-Guy Marquis
de Birchton sur Polaris s’avère quelque peu menaçant. Marquis
est au deuxième échelon du cumulatif en Stock 440 Liquid et Stock
500 et troisième en Stock 600.

Lors de
ce week-end, il faudra également porter une attention bien particulière
à Alexandre Lavallée de Drummondville sur Polaris de l’équipe
Samson Racing. Il a triomphé à la piste Canaan et se retrouve
maintenant sur un pied d’égalité avec l’Américain
et champion défendant Chuck Villeneuve en Woody’s Sprint 440 Fan
tandis qu’en Sprint 440 USSA Mod, Lavallée accuse un déficit
de 16 points.

Dans les
catégories Vintage, la plus imposante participation vient de la part
des coureurs du Québec et il est bien normal que plusieurs d’entre
eux soient au premier rang dans leur catégorie respective. C’est
précisément le cas pour Harold Charest de St-Amable sur Ski-Doo
en Vintage Liquid, Serge Ouellet de St-Eustache sur Arctic Cat en Vintage 800
et Vintage 440 ainsi que Sylvain Robert de St-Bruno sur Ski-Doo en Vintage 340.
Même s’il n’est pas premier en Vintage 800 parce qu’il
a raté le week-end au Canaan Fair Speedway, Jean Lesieur de Shawinigan
sur Chapparal sera le grand favori pour l’emporter. On sait qu’en
janvier dernier, il avait remporté un titre mondial dans cette catégorie
à Eagle River au Wisconsin.

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec

À
noter que lors de cette 12e édition du Grand Prix Desjardins de Shawinigan,
des épreuves pour VTT seront à l’affiche tout comme elles
l’ont été à St-Henri-de-Lévis. Jusqu’à
présent, Steve Boulet de Cap St-Ignace sur Yamaha n’a pas encore
connu la défaite, mais comme la région de Shawinigan regorge d’adeptes
de cette discipline, on peut s’attendre à ce qu’il ait beaucoup
de difficulté à rééditer son exploit.

Source
:

SCM (Super
Compétitions Motorisées)
(450) 794-2298
www.scmracing.com

 

Auberge du Draveur - Motoneige