Bilan de la motoneige Polaris 800 Switchback Assault 2017

Bilan de la motoneige Polaris 800 Switchback Assault 2017

Bilan de la Polaris 800 Switchback Assault 2017

La saison 2016-2017 est terminée et c’est maintenant le temps de vous présenter mon bilan de l’essai de la 800 Switchback Assault 144 2017.

Tout d’abord, je veux vous donner un peu d’information sur le contexte de cet essai qui a débuté le 26 octobre dernier et qui se termine en avril. En effet, j’ai la chance de demeurer à la limite du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Je suis donc à proximité de plusieurs petits coins de paradis où la neige arrive tôt et habituellement en très grande quantité. J’ai donc roulé plus de 3 000 kilomètres avec cette motoneige, ce qui m’a permis de bien analyser son comportement et ses caractéristiques. Sans plus tarder, voici mon bilan de cet essai.

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017
 Première sortie en octobre

Sans grande surprise, Polaris nous a finalement présenté la version AXYS de la 800 Switchback Assault 2017. On l’attendait avec impatience depuis deux ans. L’attente en valait grandement la peine. En effet, je dois avouer que la Switchback Assault sur l’ancien châssis n’était vraiment pas une de mes favorites pour diverses raisons, mais la version 2017, construite sur le châssis AXYS, a complètement changé cette situation.

Cette motoneige est conçue à la fois pour les excursions hors-pistes et aussi pour les randonnées en sentiers surfacés. Elle est donc un hybride qui, à première vue, se situe entre la Switchback PRO-S et la RMK.

J’ai trouvé que la version AXYS de l’Assault est à la fois plus légère, plus facile à conduire, plus prévisible, plus précise et offre de meilleures performances que l’ancienne version. Naturellement, en considérant cela, on peut d’ores et déjà dire que cette motoneige offre une expérience de conduite beaucoup plus agréable.

Pour arriver à cette version de la 800 Switchback Assault 144, Polaris ne s’est pas limité à intégrer les composantes existantes de l’ancienne version sur le châssis AXYS, mais il a complètement repensé la majorité des aspects de cette motoneige.

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017

Pour ma part, l’un des premiers éléments qui m’a frappé lorsque j’ai pris place derrière le guidon de l’Assault est sans aucun doute le comportement de la toute nouvelle suspension arrière. En effet, la suspension IGX 144 offre un très grand confort dans les sentiers bosselés tout en se comportant comme un pont de 345,4 cm/136 po au niveau de la facilité de contrôle du véhicule. Le seul inconvénient que j’y ai noté est la difficulté d’atteindre le cadran d’ajustement de l’amortisseur Walker Evans.

La suspension avant travaille très bien et absorbe à peu près toutes les bosses et irrégularités qu’on retrouve en sentier ou en hors-piste. Les deux amortisseurs Walker Evans sont faciles à ajuster et performent très bien.

La position de conduite a également été améliorée avec l’utilisation du châssis AXYS. En effet, le pilote est assis environ 10 cm plus à l’avant avec des cale-pieds devancés d’environ 5 cm. On a donc une position de conduite plus agressive et plus centralisée favorisant le contrôle tant en hors-piste qu’en sentier.

En hors-piste, la machine est facile à pencher et à manœuvrer. Bien que je ne sois pas un expert du hors-piste, je me suis tout de même amusé à quelques reprises dans la neige profonde. La Switchback Assault 2017 m’a permis d’avoir beaucoup de plaisir dans ces circonstances.

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017
Le Switchback Assault se débrouille bien en hors-piste

La position du pilote est naturelle et confortable. La forme du siège permet des changements de position rapides et fluides. En conduite plus « touring », il permet de franchir de longues distances en tout confort.

Un autre aspect de la Switchback Assault 2017 qui m’a grandement impressionné est la performance délivrée par le moteur Cleanfire 800 cm3. En effet, le moteur répond promptement lorsqu’on presse la manette de gaz et offre des accélérations impressionnantes sur toute la gamme de puissance. À la sortie des virages, les reprises du moteur sont vives et sans hésitation.

Ceci s’explique par de nombreuses modifications qu’a apportées le fabricant au Cleanfire 800. En effet, le fabricant a amélioré plusieurs composantes de ce moteur afin de le rendre à la fois plus efficace, mais aussi plus performant.

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017

Bien que ce moteur soit plus économique que sa version antérieure, on ne peut pas avancer qu’il est le plus efficace actuellement sur le marché. Cependant, les performances du Cleanfire 800 nous font vite oublier ce petit inconvénient. De plus, le coût d’achat d’un modèle équivalent dans la concurrence est souvent plus élevé, ce qui contrebalance les deux ou trois dollars supplémentaires par plein.

Côté ergonomie, la 800 Switchback Assault 144 2017 est vraiment bien conçue. Les éléments du poste de pilotage sont bien disposés. J’aime bien les cadrans même si certaines informations sont, selon moi, trop petites pour être lues facilement lorsqu’on conduit.  

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017

Pour ma part, je trouverais intéressant d’être en mesure de changer l’affichage des informations à l’aide de boutons sur le guidon. Bien que ce ne soit pas la norme dans l’industrie, je crois que cela serait un élément à considérer. Tous les autres éléments des cadrans sont impressionnants et on y retrouve également (en option) le GPS intégré.

Les différents contrôles se retrouvent sur le bloc de boutons situé sur le côté gauche du guidon. On s’habitue très rapidement à la position et au fonctionnement de chacun. Les poignées et pouces chauffants sont efficaces même par temps très froid. Le seul élément est que ceux-ci n’ont que deux niveaux d’intensité et qu’on se retrouve trop souvent à passer en alternance du niveau minimum à maximum. En effet, il arrive que l’intensité minimale ne soit pas suffisante alors que l’intensité maximale est trop chaude, il est difficile de trouver la température désirée par le conducteur.

J’ai aussi remarqué que si l’on éteint le moteur avec l’interrupteur d’urgence sur le guidon et que la clé de contact demeure à la position « En marche », les cadrans demeurent allumés pouvant décharger la batterie si on ne ferme pas le contact. Les ingénieurs de Polaris sont au courant de la situation et vont travailler sur le problème.

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017

La marche arrière fonctionne très bien. Bien qu’une indication s’affiche sur le cadran lorsqu’on est en marche arrière, je crois qu’un signal sonore serait un ajout intéressant.

La plateforme AXYS offre un nouveau style qui est très attrayant, mais aussi de nouveaux panneaux latéraux qui sont beaucoup plus faciles à retirer et remettre en place que sur les modèles antérieurs. La qualité des matériaux et la finition sont très bonnes.

Le design des panneaux offre une bonne protection contre le vent. Même avec le parebrise d’origine, j’ai été surpris de constater que le pilote n’était pas trop exposé aux éléments, ce qui est une bonne chose particulièrement par temps froid.

La 800 Switchback Assault est aussi équipée de phares à DEL qui offrent un éclairage exceptionnel la nuit. La lumière est claire, tirant un peu sur le bleu et elle est très intense. Roulant beaucoup de soir, j’ai grandement apprécié ces phares qui devraient être la norme, selon moi, dans l’industrie étant donné que le prix de cette technologie a beaucoup diminué au cours des dernières années.

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017
Les phares sont très efficaces sur le Switchback Assault

En conclusion, j’ai grandement apprécié mon essai de la 800 Switchback Assault 144 2017. C’est une des meilleures motoneiges que j’ai eu le plaisir de piloter au cours des dernières années. Elle est polyvalente, ce qui lui permet de bien remplir son rôle tant en sentiers surfacés que lors d’excursions en hors-piste. Dès les premières randonnées automnales aux dernières sorties printanières en passant par tous les types de conditions que l’on rencontre lors d’une saison de motoneige, la Switchback Assault m’a toujours offert beaucoup de plaisir lorsque j’étais assis derrière son guidon. Si vous êtes un motoneigiste qui recherche une bonne motoneige hybride, c’est un modèle que je vous invite à considérer lors de votre prochain achat!

Motoneige Bilan de la Polaris Switchback Assault 2017

Nous aimerions remercier le fabricant Polaris pour nous avoir permis de faire l’essai de la 800 Switchback Assault 144 2017 tout au long de la saison ainsi que le concessionnaire Garage Yvan Thibault d’Amqui pour le service hors pair.

Motoneiges Ski-Doo