Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

La saison avance et je suis déjà rendu à mon bilan de mi-saison. Jusqu’à présent, je peux vous dire sans hésitation que je ne me suis pas ennuyé avec ma nouvelle motoneige de modèle X. J’ai fait plusieurs randonnées avec des conditions de température très variable. 

Étant donné ces changements de température, ça m’a permis de me faire une bonne idée de la façon dont ma motoneige se comportait. Jusqu’à présent, cette motoneige m’a procuré beaucoup de plaisir lors de mes randonnées.

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Nouvelle génération

À plusieurs reprises, lors de mes arrêts à certains relais et restaurants, plusieurs motoneigistes m’ont abordé. Ils me mentionnaient que mon modèle, avec la couleur verte sous le châssis et les lettres de même couleur sur le capot, attire vraiment l’attention. Les gens de BRP ne se sont pas trompés sur le style pour attirer les regards.

Moteur impressionnant

Lors de départs en randonnées dans des coins nordiques avec une température glaciale, plusieurs motoneiges n’arrivaient pas à démarrer.

J’étais nerveux le matin, mais je n’ai jamais eu de difficulté à faire ronronner le 850 E-TEC. J’étais très impressionné qu’elle ait démarré aussi facilement par des temps aussi glaciaux.

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Puissance

J’ai déjà eu l’occasion dans le passé de conduire une motoneige avec le moteur 800 R E-TEC, celui-ci m’a donné beaucoup de plaisir. Avec le 850 E-TEC, lorsqu’on accélère la commande répond immédiatement avec une puissance qui donne satisfaction à son pilote. Lorsqu’on diminue notre accélération et que l’on reprend par la suite, la sensation de conduite agressive se fait sentir immédiatement.

Maniabilité

Son poids de 220 kg/485 lb est un atout à ne pas négliger avec la nouvelle plateforme REV 4e génération. Il a été facile en sentier d’avoir un contrôle maximum de ma motoneige et surtout lors de négociation de courbe.

Très peu d’effort et de déplacement ont été nécessaires sur ma motoneige, elle s’engage comme un charme dans les courbes et avec précision. C’est après être sorti d’une courbe et en reprenant l’accélération qu’une sensation de plaisir vient nous envahir.

Bilan de la Ski-Doo Renegade X-RS 850 E TEC 2022

Position avancée vers l’avant

Cette position me faisait un peu peur au départ, car lors de longue randonnée je croyais que le pilote pouvait sentir la fatigue plus rapidement. Au contraire, lors de longues randonnées de 300 km je n’ai senti aucune fatigue majeure à part celle qu’on ressent normalement lors d’une randonnée de ce genre.

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Position du conducteur par rapport du tableau de bord

Considérant que notre position de conduite est plus avancée vers l’avant, cela nous donne une meilleure vision du tableau de bord et il est aussi facile de rejoindre les accessoires sur le guidon.

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Rétroviseurs

Les rétroviseurs sont plus près du conducteur qu’auparavant étant donné la position avancée. Ils permettent un ajustement plus facile contrairement à l’ancienne position plus reculée.

Bilan mi-saison Renegade X 2018 850 E-TEC

Chenille 

La chenille ICE cobra est un plus pour la stabilité de cette machine. Lorsqu’on négocie une courbe, l’arrière demeure plus stable et la motoneige a moins tendance à glisser. Sur une surface plus dure ou glacée, j’ai remarqué que lorsque je freinais l’arrière de la motoneige restait stable. C’est un atout à ne pas négliger pour éviter une perte de contrôle.

Hors sentier

J’ai fait l’essai en hors sentier avec cette motoneige. Elle est conçue pour donner à son propriétaire la chance de mixer randonnées en sentier et hors sentier, c’est un bon complément. Elle est très maniable en dehors des sentiers battus à cause de son poids léger de 485 lb. Il est facile pour le pilote de contrebalancer son poids pour s’amuser dans la poudreuse.

L’essence et l’huile

Pour l’instant, je considère que la consommation d’huile et d’essence est raisonnable pour un moteur de 165 HP. Lors de mon bilan final et suite aux moyennes enregistrées pendant la saison, je vais être en mesure de vous donner les chiffres exacts de la consommation.

Voilà ce que j’ai constaté depuis le début de la saison. Jusqu’à présent, j’ai mis l’accent sur ce que cette motoneige m’a procuré comme plaisir par rapport à la suspension, le moteur et quelques composantes.

Équipement 509

Pour mon bilan final, je vais vous donner mes commentaires sur ce que cette motoneige m’a fait découvrir en sentier et aussi ce que les motoneigistes recherchent d’une motoneige.

Suite à mon bilan final, vous allez être en mesure d’avoir une idée précise si cette motoneige répond vraiment à vos attentes.

N’oubliez pas d’être au rendez-vous pour mon article concernant mon bilan final.

En terminant, je ne peux passer sous silence la confiance que les Équipements Maniwaki me porte pour me permettre de faire mes essais cette saison.

Auberge du Draveur - Motoneige