Bruit occasionné par l’utilisation des motoneiges et VTT : la police sévira

Liste des hôteliers
Après
six opérations de sensibilisation depuis le début de l’hiver auprès
des adeptes de la motoneige et des véhicules tout-terrain (VTT) à
Val Bélair, les policiers comptent maintenant sévir envers ceux
qui empruntent les sentiers interdits.

Le service
de police réagit ainsi aux nombreuses plaintes des citoyens qui, en certaines
périodes, voient passer jusqu’à 70 véhicules, à
quelques mètres seulement de leurs habitations. Depuis plus de 20 ans,
les voisins du corridor des Cheminots à Val Bélair doivent vivre
avec le bruit incessant que ces déplacements génèrent.

Les opérations
policières effectuées depuis le début de l’hiver ont permis
de sensibiliser plus de 400 adeptes de ces véhicules entre autres sur
l’interdiction d’emprunter la piste cyclable. D’énormes panneaux ont
aussi été installés pour les mettre en garde. À
compter de vendredi, les contrevenants devront payer une amende de 148 $.

André
Filion, de la police de Québec, souligne qu’il n’est plus question de
tolérance :

«
Quand on me dit : "j’ai voulu prendre un raccourci", moi, désolé,
on prend ça pour prendre l’air, pour faire de belles balades, ça
ne tient pas. Il faut le faire de façon sécuritaire, aux endroits
adéquats et tout le monde va être heureux. »

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril
Motoneiges Ski-Doo