Début de saison préoccupant pour la motoneige

Liste des hôteliers

(La Tuque) Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas. Cet adage est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de météo. Il n’est pas tombé beaucoup de neige jusqu’à maintenant en Haute-Mauricie. Loin d’être critique, la situation préoccupe.

Environnement Canada estime qu’il y a présentement environ 35 cm d’accumulation de neige au sol à La Tuque. Certains secteurs montagneux en comptent davantage. À pareille date en 2008 et en 2009, plus de 40 cm de neige recouvraient le sol de la Haute-Mauricie, alors qu’en 2007 on dénotait une accumulation au sol d’à peine 8 cm.

Malgré que la situation soit loin d’être aussi critique qu’en 2007, le Club de motoneige de La Tuque aimerait bien avoir quelques précipitations supplémentaires. Cela faciliterait grandement l’entretien des sentiers ainsi que la qualité de ceux-ci. Les motoneigistes sillonnent déjà les sentiers.

«Si nous pouvons avoir une dizaine de pouces (25 cm) de plus, on pourrait avoir de plus beaux sentiers. Par exemple, le sentier entre La Tuque et la pourvoirie du Relais 22 n’est pas encore en bonne condition. Il est ouvert, mais loin d’être à notre goût», soutient Gabriel Bouchard, directeur responsable de l’entretien des sentiers au Club de motoneige de La Tuque.

Le sentier qui relie le Relais 22 et La Tuque est problématique depuis plusieurs années selon le propriétaire de la pourvoirie, Robert Carier. «Le sentier devrait être refait en entier. Nous avons des problèmes avec plusieurs ponts. Des subventions devraient être destinées à la réfection de ce tronçon», explique-t-il.

Lorsqu’on lui demande si la mauvaise condition de ce sentier nuit aux affaires, le propriétaire du Relais 22 est sans équivoque. «Je perds des clients à cause de cela. Les motoneigistes empruntent d’autres sentiers.»

Le redoux des derniers jours n’a également pas permis à la glace des lacs et des rivières de se former adéquatement. Gabriel Bouchard rappelle en ce sens que le Club de motoneige ne recommande d’aucune façon la pratique de la motoneige sur un plan d’eau. Les sentiers du club de motoneige ne traversent aucun lac. Seulement un pont de glace est aménagé par le club pour sortir de la ville de La Tuque.

«Nous sommes en train de le construire. Mais la glace est trop mince. La surfaceuse ne peut pas encore passer», précise M. Bouchard.

Les motoneigistes au rendez-vous

Réjean Rioux est propriétaire de la pourvoirie Le Goéland situé dans la baie William du Lac-Édouard. Il n’est aucunement inquiet de la situation. «Ce n’est pas alarmant avant le 15 janvier. La saison actuelle n’a rien d’exceptionnel», explique-t-il. «C’est sûr qu’il y a moins de neige que l’an passé en Haute-Mauricie alors que les sentiers de motoneige ont été ouverts le 11 décembre. C’était une année exceptionnelle.»

Même si l’abondance de neige se fait attendre, les motoneigistes sont au rendez-vous. «Je reçois beaucoup de demandes de réservation. Nous avons régulièrement des groupes pour les repas. Près de la moitié de la saison de motoneige est déjà réservée chez nous», souligne M. Rioux.

Lire l’article…

Conditions de sentier de motoneige du 12 mars 2021 (Midi)