Enfin, la saison de course de motoneige débute à Plattsburgh

Liste des hôteliers

Pour une deuxième année consécutive, c’est en sol américain que le Championnat Camoplast de sno-cross du S.C.M.X. prendra son envol, ce week-end. Cette fois, c’est au Crete Civic Center de Plattsburgh que sera présenté ce programme double qui mettra en vedette également les pilotes de la série américaine East Coast Snocross qui auparavant était connue sous le nom de circuit Rock Maple.

Puis, contrairement à l’an dernier, ce ne seront pas seulement les pilotes des catégories Pro et Semi-Pro qui seront concernés, mais tous les participants des deux championnats à l’exception des jeunes en 120cc. Puis, les 22 et 23 janvier, c’est au complexe sportif XTown de Mirabel que les Américains nous rendront visite.

L’an dernier à Malone, nos représentants avaient été tenus à l’écart du podium et seule, la talentueuse Jennifer Paré de La Doré avait sauvé l’honneur du Québec. Bobby Lepage et Mathieu Morin de Val D’Or, un ancien du SCM, avaient triomphé en catégorie Pro alors que Garret Mees et Corin Todd en avaient autant en Semi-Pro.

Cette saison LePage a gradué dans la série ISOC (International Series of Champions) mais on compte sur Mathieu Morin, Dany Poirier, Alexandre Renaud, Lucas Brunelle, Jason Stone, Corin Todd, Micheal George et Jason Rudd pour rééditer l’exploit. D’ailleurs lors du lever de rideau de cette série américaine au Vermont en décembre dernier, Morin et Poirier avaient triomphé.

Sur le plan québécois, il est évident que le double champion Dave Allard de St-Félicien ne voudra pas subir l’humiliation pour une deuxième année consécutive. Il en est ainsi pour Dave Asselin de La Doré, Jean-Sébastien Côté de St-Bruno en ce qui concerne la catégorie Pro alors qu’en Semi-Pro, Pierre-Vincent Filion de Desbiens, Maxime Buteau de Québec, Maxime Taillefer de Laval ainsi que Franky Paré de Roberval ont tous le même objectif, soit une place sur le podium.

Jeff Stoxen nommé spécialiste de produits motoneiges Yamaha

Jusqu’à présent, Jennifer Paré, elle a d’ailleurs triomphé à Duluth au Minnesota,  ainsi que son cousin Franky Paré ont pris part à des confrontations de l’ISOC afin de se préparer pour cette saison. Maxime Taillefer de Laval a, quant à lui, participé au lever de rideau du circuit East Coast Snocross au Vermont en décembre ainsi qu’à un programme du CSRA (Canadian Snocross Racing Association) à Calaboogie en Ontario. Maxime a bien fait avec une sixième en Semi-Pro Open et une deuxième en Stock. Katejun Coonishish, un ancien régulier du SCM, était également sur place tout comme Maxime Descoste de St-Joseph-du-Lac qui en était à ses débuts.

Le jeune Descoste est le fils de Daniel Descoste, un ex-proprio de l’Autodrome St-Eustache qui participe régulièrement à la série ACT-Castrol Edge durant la saison estivale. D’ailleurs, Maxime a déjà pris part à quelques courses de cette série à St-Eustache et il en avait impressionné plusieurs. Tout indique qu’il participera à plusieurs épreuves du S.C.M.X..

Voilà pour ceux qui ont déjà participé à une compétition avant le lever de rideau de ce Championnat Camoplast de sno-cross du S.C.M.X, mais cela ne veut pas dire pour autant que les Allard, Filion, Asselin, Paré et autres ne sont pas prêts. Il en est ainsi pour les jeunes Maxime et Shaun Pépin de St-Julie. Leur paternel a préparé une piste de sno-cross à Ste-Julie où durant la saison estivale, on y présente une manche du championnat national du CMRC. Mieux que cela, Kaven Benoît et Dany Poirier s’y entraînent régulièrement et les jeunes Pépin doivent certainement bénéficier de plusieurs conseils qu’ils sauront sans au doute mettre à profit.

Après cette confrontation en sol américain, le Championnat Camoplast de sno-cross du S.C.M.X se poursuivra au Québec avec un premier programme double, les 22 et 23 janvier au complexe XTown de Mirabel.

Auberge du Draveur - Motoneige