Éoliennes: la bataille de Saint-Ferdinand

Liste des hôteliers
Dans la région de Saint-Ferdinand, la première éolienne ne sera pas érigée avant l’an prochain. Mais déjà, rien n’est plus comme avant. L’arrivée de 50 éoliennes divise les voisins. Elle empoisonne la vie municipale. Elle menace même de saper l’économie locale. Portrait d’une lutte fratricide…

Vous connaissez La zizanie, un célèbre épisode des aventures d’Astérix? Les Romains engagent un certain Tullius Detritus pour semer la discorde chez les Gaulois. Détritus est un champion de la bisbille. Dès qu’il entre dans une pièce, les meilleurs amis s’entredéchirent. Même Astérix et Obélix cessent de se parler. À la fin, Détritus est condamné aux galères, mais il n’a rien perdu de ses pouvoirs. À bord du navire, tout le monde se met à s’engueuler.

Si Tullius Detritus existait, parions qu’il serait fier de ce qu’est devenue la région de Saint-Ferdinand, depuis l’annonce de la construction d’un parc d’éoliennes. Un épicier loue des locaux à la compagnie d’éoliennes? Alors des opposants boycottent son commerce. Le voisin proéolien s’aperçoit que vous êtes opposé au projet? Alors, il vous annonce qu’il ne déneigera pas votre entrée cet hiver. Le champ de bataille s’est étendu à toutes les sphères d’activité. L’épandage du fumier, le tracé des clôtures, le passage des VTT, le bénévolat au centre de ski de fond; tout est devenu prétexte pour régler des comptes.

Le promoteur du projet, la compagnie espagnole Énerfin, croyait avoir réalisé un coup fumant en obtenant l’appui de plusieurs organismes locaux, comme le club de motoneige. Mais l’initiative n’a fait qu’étendre le conflit. Furieux de voir le club endosser les éoliennes, au moins deux agriculteurs menacent désormais d’interdire le passage des motoneiges sur leur terre.


Auberge du Draveur - Motoneige