Essai court terme : Ski-Doo Backcountry XRS 850 2019

Essai court terme : Ski-Doo Backcountry XRS 850 2019

En cette fin de semaine du milieu décembre, j’ai eu la chance de faire l’essai de la Backcountry XRS 850 2019 pour un peu plus de 650 km dans des conditions de début de saison. Considérée comme une motoneige hybride 50/50, elle a une longueur de 146 pouces. C’est une motoneige pour ceux qui apprécient le sentier autant que le hors sentier. La question est : est-ce que ce véhicule se comporte bien dans les deux conditions ? Voici donc mes impressions.

Essai court terme : Ski-Doo Backcountry XRS 850 2019 - motoneiges - motoneigistes

L’an passé, BRP décidait de renommer le Renegade Backcountry tout simplement en Backcountry. La raison est bien simple, ce véhicule était dans une classe à part dans la gamme Renegade. Comme si ce n’était pas assez, cette année BRP présente une version haut de gamme de la Backcountry en nous dévoilant le XRS. Un seul moteur au menu pour le XRS, c’est-à-dire le 850 E-TEC deux-temps de 849cc. La version XRS est notable entre autres par sa couleur rouge lave, par l’absence d’un pare-brise à l’avant, mais aussi à l’ajout des amortisseurs avant KYB pro. Le véhicule d’essai est équipé d’une chenille de 1,6 pouce Ice Cobra à crampons de 15 pouces de large. Notons que le véhicule peut aussi s’équiper de deux autres chenilles, dont une Powder Max de 2 pouces ayant 16 pouces de large.

Lors de la prise en possession, j’ai été surpris par l’efficacité du système SHOT. Bien que le véhicule sortait d’un garage et n’avait pas été démarré longtemps, j’ai été capable de démarrer la motoneige avec ce système avant de partir en sentiers. Même chose lors de nos repas, je ne m’attendais pas à ce que le système garde sa charge plus d’une heure, m’évitant ainsi de démarrer le véhicule avec la corde. J’ai aussi aimé que le bouton ait deux fonctions, soit de démarrer la motoneige ou d’engager la fonction de recul. La position de conduite est bonne. Notons que tous les boutons sur le guidon sont bien placés et intuitifs. La qualité de fabrication générale de la motoneige est irréprochable.

Les bottes CKX Muk Lite

Dès les premiers instants de ma randonnée, j’ai été surpris par la rigidité de ce châssis, mais particulièrement par l’efficacité de la suspension cMotion dont équipe la Backcountry. Cette suspension est sans aucun doute supérieure au modèle d’ancienne génération de la Renegade Backcountry. Lors de ma randonnée, je n’avais pas l’impression d’avoir entre les mains un véhicule de 146 pouces de long. Même si l’écartement des skis est moindre que sur tous les modèles de motoneige de sentiers, la motoneige se contrôle efficacement dans les courbes et les patins ne se soulèvent pas souvent et pas autant que je m’étais imaginé. Bref, rien qui amène un compromis majeur à la conduite en sentiers par rapport à une motoneige qui est exclusivement faite pour les sentiers. La performance du moteur 850 couplé à la poulie Pdrive permet d’excellentes accélérations et la suspension ajustable avant KYB pro nous garde en contrôle dans les bosses et permet une conduite sportive dans toutes les conditions de neige.

Essai court terme : Ski-Doo Backcountry XRS 850 2019 - motoneiges - motoneigistes

En conduite hors sentiers, bien qu’il n’y avait pas beaucoup de neige, la motoneige se débrouille très bien. Les skis ont une bonne flottaison sur la neige et l’on n’a qu’à donner un coup d’accélérateur pour se sortir aisément. Une chose que j’ai bien aimée est l’ajout d’un arceau sur le guidon et je m’en suis servi pour retourner en sens inverse en montant une pente. La chenille de 1,6 pouce fait bien le travail et même si la neige avait été plus profonde je n’aurais pas eu d’inquiétudes. Le châssis, la suspension et l’accélération vive de la motoneige y font encore pour beaucoup.

Après deux jours d’essais, je peux seulement dire que les ingénieurs de BRP ont livré toute une motoneige avec la Backcountry, une motoneige bien pensée dans son ensemble. La version XRS apporte un petit quelque chose de plus et est fidèle aux autres modèles XRS de la compagnie. Pour ceux qui aiment les motoneiges de ce type, vous devriez considérer en faire l’essai. C’est une motoneige agile, performante et plaisante à conduire autant en sentiers que hors sentiers, elle est aussi bien adaptée pour les conditions climatiques du Québec. Une motoneige avec laquelle j’ai eu beaucoup de plaisir lors de ma randonnée et avec laquelle j’ai eu moins de plaisir à m’en départir lorsque la journée était terminée. 

J’aimerais remercier l’équipe de Motoneiges.ca ainsi que le fabricant BRP pour le prêt de cette motoneige pour le cours de mes essais.

509 Allied isolated

Essai court terme : Ski-Doo Backcountry XRS 850 2019 - motoneiges - motoneigistes

Auberge du Draveur - Motoneige