Essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite, des lunettes incomparables

Essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite

Cet hiver, j’ai eu la chance de faire l’essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite. Voici mes impressions sur ces lunettes au courant de la saison.

Essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite, des lunettes incomparables - Motoneige - Motoneigiste

Je dois tout d’abord noter le souci du détail par 509 pour ces lunettes. C’est irréprochable. Avant même d’ouvrir le boîtier, j’ai l’impression d’avoir un item de qualité entre les mains. Habituellement, les lunettes que j’achète sont dans une boîte de carton et un petit sac en tissu. Celles-ci sont dans un bel étui rigide avec le logo 509 sur la boîte. 

Essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite, des lunettes incomparables - Motoneige - Motoneigiste

Lorsque j’ouvre la boîte, je suis emballé par le fait que je vais maintenant apporter cette paire de lunettes dans ma motoneige sans avoir peur de les briser et en particulier de rayer la vitre. La mousse est formée pour bien épouser la forme des lunettes et les protéger lors du transport. À mon avis, c’est essentiel pour les amateurs de hors-piste qui utilisent la plupart du temps plus d’une paire de lunettes au courant de la journée.

L’étui contient un espace pour mettre la batterie, mais aussi un espace pour le chargeur. La portion du haut du coffre contient une place pour mettre au moins deux visières de rechanges. Il reste aussi suffisamment d’espace pour mettre un chiffon de nettoyage, une deuxième batterie et un câble d’extension si jamais nous ne voulions pas porter la batterie sur le casque. Les lunettes ont un petit Velcro pour retenir la batterie en place et même de petits carrés pour ne pas rayer le casque qui frotte avec la batterie.

Essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite, des lunettes incomparables - Motoneige - Motoneigiste

Lorsque je prends les lunettes dans mes mains, je note la qualité de fabrication de la lunette et de sa couleur qui se fond très avec l’ensemble qui m’a été fourni. Le cadre de la lunette est solide. Le design tel quel des lunettes est très beau, reste maintenant à savoir si elles livrent la marchandise.

Essai de la veste et sous-gants chauffants Ewool

Lorsque je porte ces lunettes avec le casque Altitude, je note tout d’abord que les lunettes épousent parfaitement la forme du casque et qu’elles protègent bien du vent; le nez est aussi bien protégé. Lorsqu’il fait froid à l’extérieur, ces lunettes ne laissent pas passer beaucoup d’air comparé à d’autres combinaisons de casques/lunettes que j’ai portés par le passé.

Les lunettes sont confortables à porter même après de longues heures. Le design profilé des lunettes fait que la neige ne reste pas collée. Petite remarque, la batterie laisse accumuler de la neige et de la glace sur le côté de la lunette. Pour mon utilisation, ce n’est pas un problème, mais pour ceux pour qui ce le serait, je suggère de vous procurer un câble extensible et de mettre la batterie dans une poche à l’intérieur du manteau. Je remarque que la lunette n’embue pas très souvent lorsque je me promène en sentier. Hors sentier, la combinaison du casque et des lunettes fait aussi un excellent travail, mais c’est certain qu’il faudra utiliser la batterie plus souvent. Le fait de ne pas avoir de fil de charge pour la visière attachée à la motoneige est un incontournable.

Pour le hors-piste, on ne s’accroche plus dans un fil. Ça facilite le mouvement, mais de plus c’est pratique lorsqu’on doit débarquer de la motoneige de façon régulière parce que quelqu’un est pris. J’ai même trouvé cet aspect particulièrement intéressant pour la promenade en sentiers.

La batterie a deux modes, c’est-à-dire qu’elle peut fonctionner pour une période de deux minutes ou fonctionner en continu. Pour la démarrer, on appuie sur le bouton qui s’active assez facilement sans enlever les gants. Le silence sonore nous permet de nous dire que la lunette chauffante est en fonction ou qu’on l’arrête de façon différente. À plusieurs reprises, je n’ai jamais eu à partir la batterie en permanence pour enlever la buée, je suis impressionné.

Essai des ensembles Helium Enduro de Ski-Doo 2021

On promet que la batterie à une autonomie jusqu’à cinq heures, mais dans mon cas je n’ai jamais manqué de batterie au courant de mes sorties. Si jamais ça arrivait, on se procure un deuxième bloc de batterie, on le reconnecte et c’est reparti. Le poids de la batterie est raisonnable et ne m’encombre pas dans mes mouvements de tête. La charge complète se fait en moins de quatre heures et j’aurais aimé un connecteur USB pour le chargeur.

Les lunettes ont une grande surface vitrée ce qui permet une excellente vision de tous les côtés. La vision est aussi très claire avec la lentille photochromatique qui se noircit lorsque c’est ensoleillé et permet une vision claire en tout temps. J’ai aimé porter ces lunettes même en début de soirée. Je n’ai jamais porté de lunettes avec une lentille qui procurait une telle visibilité et une telle clarté sous différentes conditions climatiques.

Pour conclure, ces lunettes livrent totalement la marchandise et tous les aspects de ces lunettes sont bien pensés. La qualité de fabrication n’est pas seulement dans le boîtier, mais dans la qualité globale du produit. Il y a toute une gamme de couleurs de lunettes, de lentilles et même des combinaisons qui s’adapteront parfaitement avec votre habit 509. La gamme de prix est aussi variable considérant le fait que l’on peut se procurer une lunette ayant le même design, mais sans la batterie. Ces lunettes sont une découverte pour moi et ne seront probablement pas la dernière paire dans mon inventaire.

Sur la photo ici-bas, je n’ai pas de buée et je n’ai pas utilisé la visière chauffante de la journée. Un gros merci à Motoneiges.ca et 509 pour cet essai.

Essai des lunettes 509 Sinister X6 Ignite, des lunettes incomparables - Motoneige - Motoneigiste