Essai Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 : L’essayer c’est l’adopter

Essai Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 : L’essayer c’est l’adopter

En tant que collaborateur de l’équipe Motoneiges.ca, j’ai la chance d’essayer plusieurs modèles de motoneiges 2017. Cette saison, j’ai pu essayer la Renegade X 850 E-TEC 2017 de BRP. Ce modèle X disponible en commande printanière uniquement est équipé du nouveau moteur à 2 temps Rotax 850 E-TEC à 2 cylindres, d’une puissance d’environ 165 ch, de la nouvelle plateforme REV Gen4 de 4e génération, d’un pare-brise bas, de skis Pilot TS, d’un volant ajustable et d’ajustements rapides sur les marchepieds. Avec plus de 1 200 kilomètres parcourus sur cette machine, je peux maintenant vous faire part de mes impressions.

Dès que j’ai pris les commandes de cette machine, je me suis senti en contrôle et très à l’aise.  C’est une machine très intuitive, même pour des motoneigistes peu expérimentés; vous vous sentirez en contrôle. Cette motoneige a été conçue en fonction de la position du conducteur et du plaisir de conduire.

J’ai pu remarquer sa légèreté et sa puissance. La réponse du moteur est instantanée, ce qui est principalement dû à la conception du nouveau moteur, qui est 30 % plus puissant que le modèle 800R, et à la nouvelle poulie d’embrayage pDrive sur roulement à billes. Malgré sa puissance, sa consommation d’essence est raisonnable, soit environ 14 litres aux 100 kilomètres ou 20 miles au gallon. Il est donc légèrement moins gourmand que le moteur 1200 cm3 à 4 temps. Sa consommation en huile est d’environ 2 litres par 500 kilomètres, ce qui vous permettra de sauter quelques jours avant de faire le plein d’huile. Lors du réchauffement du moteur et lorsque le moteur tourne à bas régime, j’ai  remarqué que le moteur vibre. Cette vibration n’est cependant pas ressentie lors de la conduite. Par temps très froid, la formation de glace sous le tunnel augmente la sensation de vibration sous les pieds, mais c’est le cas de plusieurs motoneiges sur le marché.

Essai de la Arctic Cat RIOT 8000 2022


Nouveau moteur 850 E-TEC

 

Le guidon à 4 positions d’ajustement rapide nous permet de l’ajuster en fonction du type de conduite que nous voulons faire cette journée-là. La majorité du temps, je préfère utiliser la position no 2, guidon avancé, ce qui donne un meilleur contrôle dans les virages. Ajoutez à cela les panneaux latéraux Ergo-Step ainsi que le siège profilé qui permettent de déporter notre corps et le genou du même côté du virage en conduite plus sportive. Un siège plus mince me faisait douter du confort, mais ce n’est pas le cas. J’ai pu le tester lors d’une longue randonnée de plus de 400 km et dans des conditions très bosselées.

Le modèle en essai possède une chenille RipSaw Ice de 348,7 X 3 cm / 137 pouces X 1.25 pouce. Ceci est rendu pratiquement indispensable afin de garder un meilleur contrôle dans des conditions de sentiers glacés. Les skis Pilot TS de série sur ce modèle permettent d’ajuster la lisse en 20 positions différentes, la lisse plus sortie pour des conditions de neige molle et la lisse rétractée pour des conditions de neige durcie. Quelques secondes sont nécessaires pour ajuster les skis, 1 ou 2 tours de roulette sur les patins et c’est vite fait lors d’une pause pour admirer le paysage. Par le fait-même, cela améliorera votre conduite de la motoneige. Une fois que vous aurez le réflexe d’ajuster vos skis lors de vos randonnées, c’est une option dont vous ne  voudrez plus vous passer.


Ajustement rapide sur les marchepieds

La suspension arrière rMotion et la suspension avant RAS 3 apportent un confort inégalé dans les bosses et dans les sentiers très achalandés. La position de conduite plus centralisée permet aussi de bien absorber les bosses avec les genoux et les jambes.

Les multiples degrés d’intensité des poignées et pouce chauffants permettent d’ajuster la température idéale de vos mains tout en conduisant. Tout est à la portée des doigts, c’est très ergonomique. Les boutons sont même rétroéclairés pour une meilleure visibilité lors de conduite en soirée. Dès que vous aurez quelques centaines de kilomètres sur cette machine, vous n’aurez même plus besoin de regarder vos commandes. La lumière avant de type halogène permet de bien éclairer le sentier le soir, mais j’aurais apprécié un éclairage à DEL blanc qui fait toute une différence lors de conduite nocturne, car personnellement, je préfère les randonnées nocturnes.

Polaris 850 Matryx Khaos Slash 155 2022 - Bilan de mi-saison... Jetons un coup d'œil.

La couleur orange de ce modèle pourrait agacer un peu les puristes Ski-Doo car pour eux, un Ski-Doo, c’est jaune et noir. Mais l’agencement du blanc et de l’orange donne un look accrocheur pour les mordus de design. Le tunnel blanc va donner du fil à retordre aux maniaques de propreté, car les traces de bottes et la non-combustion de l’huile tachent le châssis. Il vous suffira de nettoyer le tout régulièrement avec un bon détachant comme du Daki et un linge en microfibre.

Le modèle en essai ne possédait aucun accessoire, mais BRP offre une grande variété d’accessoires avec les attaches « LinQ » pour la nouvelle génération de châssis BRP. Le coffre à gants de série est de bonne capacité et permet d’y mettre quelques équipements indispensables pour vos randonnées.

J’aimerais remercier Motoneiges.ca, notre partenaire BRP et le concessionnaire Jean Morneau de Rivière-du-Loup pour l’essai à court terme de la Renegade X 850 E-TEC 2017.

Les Motoneiges Géro