Février: Mois de la motoneige

Liste des hôteliers

Même si les Montréalais ont de la difficulté à le croire, il y a maintenant suffisamment de neige pour se promener en motoneige dans la plupart des régions du Québec. Les conditions ne sont pas bonnes partout par contre.

Les régions qui sont encore en attente de meilleures conditions pour ouvrir les sentiers sont l’Outaouais, l’Ouest du Québec, le Sud de Lanaudière, les Laurentides et plusieurs endroits dans les Cantons de l’Est. En dehors de ces endroits, il y a suffisamment de neige pour se déplacer, mais une autre bonne couche d’or blanc ne serait pas de refus.

"Une autre chute de 15 à 20 centimètres avec le froid que nous connaissons et on retrouvait de meilleures conditions. Pour le moment, il vaut mieux se déplacer vers les régions plus choyées pour avoir de meilleures conditions", affirment certains intervenants qui participent à l’industrie hivernale.

Pendant ce temps, la FCMQ se prépare à promouvoir février, le mois de la motoneige. "Dans notre planification, février est le mois idéal pour la motoneige chez nous, sauf qu’on souffre du manque de neige", explique Raymond Lefebvre, le directeur général.

"Nous avons prévu plusieurs activités comme une caravane pour promouvoir la sécurité du 7 au 10 février. On partira de Québec pour se rendre au Saguenay avant de revenir par Baie-Saint-Paul. Nous avons également mis sur pied cette année une campagne de sensibilisation avosmotoneiges.org pour inciter les motoneigistes à initier de nouvelles personnes à notre sport et leur enseigner les principales règles de sécurité."

C’est un fait reconnu, la FCMQ a très à coeur la sécurité des motoneigistes. La Fédération travaille d’ailleurs étroitement avec les forces policières pour trouver de meilleures solutions en ce qui concerne la sécurité.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Auberge du Draveur - Motoneige