Fin d’une saison mouvementée…

Liste des hôteliers

Le temps doux et la pluie mettent un terme à une saison de motoneige difficile en Abitibi-Témiscamingue.

Les sentiers de motoneige ont été fermés temporairement à plusieurs reprises cet hiver en Abitibi-Témiscamingue.

Les moyens de pression ont jeté de l’ombre sur cette industrie qui génère des retombées économiques de près de 30 millions de dollars annuellement dans la région.

« La clientèle ontarienne, régionale et américaine n’a pas pu circuler et arriver jusqu’à Rouyn-Noranda. L’hiver a été difficile. On a enregistré des hausses, mais ça n’a pas été une saison optimale », explique la directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Randa Napky.

Les représentants de l’industrie touristique tentent de trouver des solutions pour éviter d’autres fermetures de sentiers l’an prochain.

Mme Napsky veut surtout protéger les sentiers qui permettent d’accéder aux régions éloignées : « On doit en assurer la pérennité pour qu’on ne vive plus ce qu’on a vécu en Abitibi-Témiscamingue. Ça nuit à la réputation d’une région. »

Lire : https://radio-canada.ca/regions/abitibi/2006/04/03/001-motoneige.shtml

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec
Auberge du Draveur - Motoneige