Fraude au Grand Prix de Valcourt : Brigitte Pelletier plaide coupable

Liste des hôteliers
L’ex-directrice administrative du Grand Prix de Valcourt a plaidé coupable à cinq accusations de vol et de fraude, jeudi, au palais de justice de Granby. Brigitte Pelletier a été condamnée sur-le-champ à trois ans de pénitencier pour avoir fraudé l’organisation pour un peu plus de 100 000 $.

De 2007 à 2009, l’accusée a notamment encaissé des chèques falsifiés, en plus de faire augmenter frauduleusement la marge de crédit de l’événement.

Le Grand Prix de Valcourt a dû déclarer faillite à la suite de la découverte de cette fraude, en juillet 2009, mais a repris ses activités quelques mois plus tard avec une nouvelle structure.

La directrice des opérations du Grand Prix, Linsay Roberge, se réjouit que Brigitte Pelletier reconnaisse ses torts. « Enfin, les administrateurs, les bénévoles et les gens de Valcourt vont pouvoir tourner la page. On sait maintenant qui est la seule et réelle coupable de la faillite et de la fraude. »

Brigitte Pelletier avait déjà été condamnée à une peine de deux ans moins un jour, en 1993, à Matane, pour une fraude de 375 000 $ aux dépens de son employeur de l’époque, Les Fruits de mer de l’Est du Québec.
 
 
 
Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022
Auberge du Draveur - Motoneige