G-Force 2 — Toujours plus vite

G-Force 2 — Toujours plus vite

La belle région de Coaticook, dans les Cantons-de-l’Est, est reconnue pour sa crème glacée et son Parc de la Gorge de Coaticook, mais saviez-vous que le concepteur de la motoneige la plus rapide au monde y réside aussi et qu’il s’appelle Gilles Gagné? C’est un passionné de mécanique et de vitesse. Cet ingénieux a pour projet de battre son propre record du monde de vitesse en motoneige, mais avec une motoneige bien spéciale…

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

En 2014, lui et Sylvain Ouellet se rencontrent pour élaborer ce projet. Sylvain est un passionné aussi et il sera le conducteur du bolide lors des qualifications. Sylvain s’implique aussi à la conception du bolide. Il m’explique que l’objectif est d’atteindre 400 km/h avec ce véhicule propulsé par une chenille à Bonneville (Utah) sur un désert de sel en août 2021. C’est à cet endroit que les records du monde de vitesse sont faits. Le bolide portera le nom de G-Force 2

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

Parlons un peu de mécanique maintenant et des partenariats que Gilles et Sylvain ont pu obtenir. Pour atteindre la vitesse souhaitée, la G-Force 2 sera alimenté par un moteur de 1 litre qui lui sera suralimenté par un turbo électrique, spécial hein… L’idée a été soumise à l’Université de Sherbrooke qui a été emballé par le projet et un partenariat a été créé avec eux. Ils ont développé ce turbo nourri par un moteur électrique de 120 HP et il est appelé le E-BOOST. Le E-BOOST est unique au monde. Gilles m’expliquait qu’un turbo normal est tourné par la force du moteur à essence ce qui lui enlève du pouvoir, mais avec le E-BOOST, le moteur garde toute ses HP pour lui, car le turbo est nourri par le moteur électrique.

On a aussi un embrayage de six vitesses qui est contrôlé par ordinateur, Sylvain m’expliquait que l’ordinateur éteint le moteur 70 millième de seconde pour chaque changement de vitesse qui s’effectue, c’est très technique… La chenille est en fibre de Carbonne développé par CAMSO et a été testée en laboratoire à plus de 400 km/h pour s’assurer de sa résistance. La suspension a été conçue et calibrée par STAR SUSPENSION, un maître dans ce domaine. Gilles et Sylvain me disaient que ces partenaires étaient essentiels pour atteindre leur objectif.

À quand un système universel de détection des motoneiges et surfaceurs ?

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

Les premiers essais commenceront bientôt sur la piste de l’aéroport de Sherbrooke. Ils pourront alors apporter les correctifs nécessaires pour être fin prêts à affronter le désert de Bonneville. Imaginez la mécanique et la logistique de la G-Force 2, qui devra être poussée au maximum pendant environ 90 secondes pour atteindre l’objectif de 400 km/h. Gilles et Sylvain m’ont dit qu’ils seront prêts, mais ce désert est parfois capricieux alors il faut s’attendre à tout…

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste

En août 2021, à Bonneville (Utah), une équipe hors pair du Québec ayant à sa tête Gilles Gagné et Sylvain Ouellet en mettra plein la vue, j’en suis sûr, au monde entier. La visibilité et le rayonnement de votre accomplissement rejailliront sur tout le Québec. Motoneiges.ca vous souhaite la meilleure des chances et suivra de près le défi.     

G-Force 2 — Toujours plus vite - Motoneige - Motoneigiste