Hôtel Motel Colibri: une histoire de famille et de motoneige

Liste des hôteliers
C’est une véritable institution du monde de la motoneige que gère la famille Barnabé. Connu des motoneigistes depuis la création du réseau de sentiers québécois, l’Hôtel Motel Colibri de Québec demeure le rendez-vous incontournable des voyageurs à motoneige.

Sur le territoire de la ville de Québec, les hôtels auxquels peuvent accéder les motoneigistes se comptent sur les doigts d’une main et le Colibri reste une référence quasi historique, puisque son histoire remonte aux années 50.

Bien avant la création du sentier Trans-Québec 73 et bien avant la construction de l’autoroute 40, située à quelques pas de l’entreprise, le Colibri accueillait les voyageurs qui empruntaient la seule route qui reliait alors Québec, Trois-Rivières et Montréal, aujourd’hui le boulevard Wilfrid-Hamel.

C’est un peu plus tard que le sentier 73 est passé dans la cour du motel, faisant du Colibri un véritable carrefour dont on peut venir de partout et d’où on peut se diriger vers toutes les régions. D’autant plus que les propriétaires de l’époque ont mis sur pied une navette routière entre les rives sud et nord du fleuve, un service qui est toujours en activité et qui accommode près d’un millier de motoneigistes chaque hiver.

Depuis maintenant 13 ans, Guy Barnabé et sa femme se sont lancés dans l’aventure en acquérant ce motel étroitement associé à la motoneige. «J’avais déjà une bonne expérience dans le secteur de la restauration, puisque j’étais propriétaire du restaurant L’Intimiste, à Lévis, qui jouissait d’une bonne réputation et qui est d’ailleurs toujours en opération. Je continue encore à faire la cuisine, assisté par notre fils Mathieu, qui a étudié en cuisine. Notre fille Émilie, quant à elle, a fait ses études en gestion hôtelière et elle est aujourd’hui l’administratrice de l’entreprise. Mon épouse, Diane, s’occupe de l’entretien ménager et s’implique aussi aux cuisines.» Toute la famille travaille donc à la réussite du commerce, et ce, depuis l’acquisition du motel.

C’est par pur hasard que les Barnabé se sont portés acquéreurs du motel Colibri alors qu’un ami les a informés de la mise en vente du commerce. Ils ont relevé le défi à force de travail et d’implication familiale, sans compter les heures ni les jours consécutifs passés au poste. Guy Barnabé a même un autre emploi à plein temps en tant de conseiller en recouvrement de sol.

«Je suis aux fourneaux à 7h le matin pour préparer les petits déjeuners, puis je me rends à mon travail jusqu’à la fin de l’après-midi. Souvent, je reprends alors mon chapeau de cuisinier jusqu’en soirée.»

La traversée

L’Hôtel Motel Colibri n’a rien de prétentieux ou de luxueux. Il propose 29 chambres sobres. Son service de navette sur remorque offre la seule possibilité existante pour enjamber le fleuve à la hauteur de Québec. En collaboration avec l’Hôtel Bernières, sur la Rive-Sud, les motoneigistes font appel à la navette du Colibri par un simple coup de téléphone.

En 20 minutes, le petit bus conduit par Stéphane Fiset et la remorque de cinq places sont à Bernières pour amener les motoneigistes et leur véhicule sur le versant nord, d’où ils peuvent repartir vers Portneuf et la Mauricie, vers le Saguenay-Lac-Saint-Jean ou Charlevoix et la Côte-Nord. «Lors de notre meilleure saison, en 2003, nous avons traversé plus de 1600 motoneigistes. Depuis ce temps, le nombre fluctue selon le genre de saison hivernale que nous avons», explique Guy Barnabé.

L’Hôtel Motel Colibri est situé sur le boulevard Hamel et le sentier 73 et à la sortie 298-E de l’autoroute 40. Internet : www.hotelmotelcolibri.com

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Auberge du Draveur - Motoneige