Importants travaux au Club motoneige La Tuque

Importants travaux au Club motoneige La Tuque

Importants travaux au Club motoneige La Tuque

Les dirigeants du Club Motoneige de La Tuque (CMLT) attendent impatiemment de pouvoir démarrer une nouvelle saison, avec en toile de fond, d’importants travaux réalisés au fil des derniers mois.

Motoneige Sentier Importants travaux au Club motoneige La Tuque

Les bénévoles du club ont consacré de nombreuses heures au cours des dernières semaines à remettre les sentiers en état. On sait que les forts vents des dernières semaines y ont fait tomber des arbres.

Le CMLT a réparé un important trou d’eau qui s’était formé dans un sentier entre le Parc des chutes de la petite rivière Bostonnais et la voie de contournement. Il empêchait la machinerie de pouvoir effectuer l’entretien du sentier.

D’autres travaux sont en cours dans le sentier 73 pour réparer le chemin et des ponceaux. Selon le président du CMLT, Claude Gagnon, il y en a pour 200 000 $ à investir éventuellement dans les sentiers. Une chance, son organisme peut compter sur de l’aide financière.

«Ville de La Tuque nous aide grandement», confie-t-il, rappelant aussi l’appui financier de la députée et ministre Julie Boulet, de la SDÉF, dans les projets du CMLT ainsi que de la Fédération des clubs de motoneige du Québec.

Au cours de l’été, le club a considérablement agrandi son garage, situé tout près du Club de ski de fond La Tuque Rouge. Les travaux de 60 000 $ permettent maintenant d’entreposer les cinq machines du club sous un même toit.

Pour entretenir les 530 km de sentiers, il faut continuer à vendre des cartes de membres. L’an dernier, le Club en a vendu 420. De ce nombre, la moitié a été achetée par des motoneigistes de l’extérieur de La Tuque.

Le président est content de voir le nombre de cartes vendues : «On est en augmentation d’année en année».

Comment on explique le fait que des motoneigistes de l’extérieur de La Tuque choisissent d’acheter la carte d’un club de la Haute-Mauricie ? La qualité des sentiers est au premier plan, tout comme la neige abondante.

Une première journée portes ouvertes réussie chez André Hallé et Fils de Rimouski!

Pour les prochaines années, l’objectif sera de convaincre les motoneigistes hors sentiers d’acheter leur droit d’accès du CMLT. Après tout, bon nombre d’entre eux empruntent les sentiers pour se rendre sur leur terrain de jeu. Si vous rencontrez un patrouilleur dans les sentiers et que vous n’avez pas votre carte de membre, il pourrait vous en coûter 500 $ de droits. Actuellement, la carte est en prévente au coût de 315 $. Il est maintenant possible de l’acheter directement sur le web, en choisissant de l’acheter via le Club Motoneige de La Tuque.

Selon M. Gagnon, les retombées économiques annuelles liées à la motoneige au Québec sont évaluées à 3,2G$. S’il est difficile de les chiffrer avec exactitude pour la Haute-Mauricie, le président est persuadé qu’elles sont importantes.

D’ailleurs, l’assemblée générale annuelle du 29 novembre, à 19h au Club de ski de fond La Tuque Rouge permettra aux membres d’en savoir un peu plus sur les activités de leur club.

Quant à elle, la saison régulière ne devrait pas débuter avant la fin du mois de décembre, quand la neige sera abondante et surtout, quand les cours d’eau auront gelé.

Auberge du Draveur - Motoneige