Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019

Le temps passe rapidement, je suis rendu à environ 2 000 km avec ma motoneige d’essai depuis mon début de saison le 10 janvier. Pendant le moment du rodage, j’ai fait attention à mes accélérations dans le but de bien suivre les consignes du fabricant.

Lors de ma prise de possession, je mentionnais que l’allure de cette motoneige, avec l’équipement que le fabricant a placé pour la rendre performante, me donnait confiance qu’elle avait été conçue pour bien performer en sentier.

Effectivement, je vous confirme qu’elle répond bien à ce qu’un motoneigiste recherche comme motoneige de sentier.

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes
Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes

Point de vue

Pour cette chronique, je ne vais pas vous décrire toutes les caractéristiques de cette motoneige, je garde cela pour ma chronique d’évaluation de fin de saison. À ce moment, je vais vous décrire de façon plus explicite les caractéristiques de l’ensemble de ce modèle et aussi les petits secrets qu’elle cache.

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes

Premier essai

Normalement, j’ai besoin de quelques kilomètres avant de me sentir à l’aise, mais cette fois-ci je l’ai été tout de suite, une belle surprise pour moi. Seulement quelques ajustements au niveau de la suspension, ce qui est normal avec une nouvelle motoneige.

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes

Moteur 600R E-TEC

Ce nouveau moteur qui est le petit frère du 850 E-TEC a vu le jour en 2017. Lorsque le rodage s’est terminé, j’ai eu beaucoup de plaisir pour un 600 avec 5 forces de plus que l’ancien E-TEC, il m’a impressionné au niveau de l’accélération.

Le fabricant mentionne que l’accélération est 30 % plus efficace que l’ancien moteur. Effectivement, le conducteur va s’apercevoir immédiatement que le moteur répond sans hésitation. De plus, lors de la reprise, il répond instantanément. Cela m’a donné un bon sentiment comme conducteur. Les propriétaires de ce moteur vont l’apprécier.

Pour la consommation d’essence et l’huile, je vais vous donner un aperçu, le résultat sera plus juste en fin de saison.

La première randonnée de Jim sur la nouvelle Polaris Matryx Khaos de 2022

Pour l’instant, dans différentes conditions de sentiers, l’essence était de 15 litres au 100 km, ce qui va donner environ 240 à 250 km avec le réservoir de 36 litres.

Pour l’huile, le fabricant mentionne dans les caractéristiques qu’il y a peu ou pas d’odeur et ou de fumé. Aujourd’hui je comprends pourquoi, ce nouveau moteur a consommé 1 litre d’huile pour 450 km. Voilà ce que donne comme performance ce nouveau moteur, mais je vais y revenir de façon plus spécifique lors de ma chronique finale.

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes

Le châssis REV 4

Depuis l’ajout de ce nouveau châssis sur les modèles Ski-Doo, cela a été un plus pour les propriétaires. Les amortisseurs, suspensions, ski TS et amortisseurs Air Ride améliorent grandement la maniabilité lors de négociation de courbe et aussi le confort lors de randonnée.

Son poids de 511 lb est remarqué immédiatement lorsqu’on s’amuse hors des sentiers battus, dans les endroits acceptés. C’est à ce moment que le poids se fait sentir, la motoneige se manie très facilement et répond facilement à nos mouvements sans trop d’effort.

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes

Confort

Pour un adepte de motoneige de sentier, comme moi, cette machine rend son conducteur heureux de conduire avec un confort de haute qualité. Le siège est bien conçu et confortable en plus d’être chauffant. Cela rend les longues randonnées plus agréables.

Impressions de mi-saison de la Renegade Enduro 600R E-TEC 2019 - motoneiges - motoneigistes

En général

Pour l’ensemble de ce modèle, il y a beaucoup choses à vous dire. Pour mes impressions de mi-saison, je voulais seulement donner mes commentaires embryonnaires pour vous donner un peu l’eau à la bouche. Soyez assuré que je suis satisfait de ce que je remarque sur cette machine.

Depuis le début de ma saison, cette motoneige me surprend lors de chaque randonnée. C’est pour cette raison que lors de ma dernière chronique sur l’ensemble de mes essais, je vais vous en apprendre encore beaucoup plus sur ce modèle qui cache de petits secrets que je vais découvrir d’ici la fin de saison.

Les bottes CKX Muk Lite

En terminant, je remercie le Groupe Contant de me permettre de faire mes essais avec un produit BRP et aussi d’être partenaire avec le magazine web Motoneiges.ca.

Je vous invite à lire ma dernière chronique sur mon essai long terme en fin de saison.

Bonne fin de saison !

Les Motoneiges Géro