Impressions de mi-saison – Polaris 850 Switchback Assault 2019

Impressions de mi-saison - Polaris 850 Switchback Assault 2019

La saison est maintenant débutée depuis plusieurs semaines et c’est le temps pour moi de vous présenter mes premières impressions de la Polaris 850 Switchback Assault 2019.

Il y a deux ans, j’avais eu la chance de faire l’essai de ce modèle équipé du moteur 800 CleanFire lorsqu’il avait été introduit sur la plateforme AXYS en 2017. J’avais adoré mon expérience avec cette motoneige. Je vous invite à lire mon bilan en cliquant ici.

Ainsi pour 2019, Polaris nous présente la même machine, mais cette fois équipée de son tout nouveau moteur 850 Patriot. Lors de nos essais de ce moteur en mars 2018, j’étais littéralement tombé en amour avec le comportement et les performances de celui-ci. La grande question que je me posais au moment de prendre possession de notre unité en décembre était : est-ce que les modèles 850 de production sont à la hauteur des modèles de pré-production ?

Premier contact !

Dès mon premier contact avec le 850 Switchback Assault 144 2019, j’ai rapidement retrouvé mes repères au niveau de la position de conduite qu’offre la plateforme AXYS, mais également la souplesse de la conduite qui rend l’expérience si agréable.

Lors de ce premier contact, je me suis aussi rendu compte que la phase de rodage limitait les performances comme l’avait mentionné mon concessionnaire. J’ai donc dû patienter un peu avant de réellement découvrir tout le potentiel qu’offre le moteur.

Lors du rodage, le ratio huile/essence est assez riche, mais après quelques pleins d’essence, ceci rentre dans l’ordre. C’est une période critique et il est bien important de bien faire chauffer le moteur avant de partir avec. À défaut de faire cela, il est possible de « brûler » les bougies. Ceci ne m’est pas arrivé sur cette motoneige, mais ceci est arrivé à plusieurs motoneigistes lors du rodage.

Mis à part cette situation, les performances du moteur sont à la hauteur de mes attentes (et de mes souvenirs). Dès qu’on presse l’accélérateur, le moteur s’élance sans hésitation. Peu importe la vitesse, le fait de presser sur la manette des gaz se traduit par une poussée d’accélération vive et soutenue. Le moteur est donc présent et prêt à répondre au moindre changement de régime dont on pourrait avoir besoin lorsqu’on roule en sentiers ou en hors-piste.

Essai de la Renegade X-RS 900 ACE R Turbo 2022

Pour l’instant, je n’ai pas fait de test de consommation d’essence ou d’huile. Il est donc difficile à ce moment-ci de dire si ce moteur consomme plus ou moins que le 800 CleanFire.

Sans vouloir répéter ce que j’avais écrit dans mon bilan du 800 Switchback Assault 2017, je désire préciser que la version 850 est tout aussi agréable à conduire. J’ai pratiquement l’impression de faire un avec cette motoneige. Elle obéit très bien en sentiers sinueux et demeure très prévisible en terrain accidenté.

Au cours des prochaines semaines, je vais continuer à rouler la Polaris 850 Switchback Assault 144 2019 et je vais vous revenir plus tard avec le bilan complet de ma saison.

En terminant, l’équipe de Motoneiges.ca désire remercier le fabricant Polaris pour rendre possible cet essai.

Bonne fin de saison à tous !

 

Auberge du Draveur - Motoneige