Inspection pré-saison de la Yamaha Apex SE 2011 (Décembre 2012)

Liste des hôteliers
Bonjour amis motoneigistes !
 
Nous voilà enfin à l’aube de notre prochaine saison de motoneige. Espérons que cet hiver sera plus favorable que la dernière pour la pratique de notre activité préférée. Comme je vous l’avais mentionné dans mon reportage précédent, je me suis amusé à préparer le jouet  principal que Yamaha Canada fournit à Motoneiges.ca pour l’essai à long terme depuis maintenant 3 ans. Le présent rapport d’inspection mécanique vise à vous donner l’heure juste sur la condition de cette motoneige après 16 969 km.  
 
J’ai procédé à l’inspection préventive et l’entretien mécanique de :
  • ·La suspension
  • ·Les poulies d’embrayage
  • ·Le moteur et circuit électrique
  • ·La direction
 
Suspension
 
J’ai d’abord démonté les amortisseurs avant et malgré qu’ils étaient en très bonne condition, j’ai choisi de les envoyer chez Star Suspension, notre fournisseur pour un recalibrage en vue d’améliorer le confort, le contrôle et la performance de la motoneige. J’ai par la suite démonté toutes les pièces de la suspension sans exception pour compléter ma vérification. Prenez note que l’inspection des roulements  à billes des roues se fait lors du démontage de la roue. 
 
 
Pièces diverses démontées
 
Quoiqu’il est plus rapide et pratique de remplacer les roulements à billes, il est aussi possible de retirer les joints d’étanchéités pour effectuer le nettoyage et l’inspection. Cette partie est plus délicate, car il faut éviter de briser le joint d’étanchéité. Comme ce joint retient la graisse et empêche la contamination du roulement à billes, il faut être prudent. Lorsque le roulement à billes est rugueux ou a du jeu, il faut le remplacer. La lubrification du roulement à billes avec de la graisse synthétique est recommandée avant de procéder au remontage.  Dans mon cas, je n’ai eu qu’à remplacer les items suivants: 
  • ·Deux roues de la suspension et les roulements à billes 
  • ·Une bague de plastique qui fait la jonction avec le châssis de la motoneige.  
  • ·Les glissières de la suspension
 
 
Malgré le fait que les amortisseurs de la suspension étaient également en très bonne condition, je les ai aussi confiés aux bons soins de Star Suspension pour un recalibrage de leur charge.  Des reportages et  les résultats de l’expérience suivront en ce qui concerne cette nouvelle calibration de la suspension durant l’hiver. 
 
Poulie d’embrayage (et la poulie menée « Torque Converter »)  
 
Malgré aucun signe d’usure, j’ai quand même démonté et vérifié la poulie d’embrayage et la poulie menée. Une fois le nettoyage complété, la poulie d’embrayage était en excellente condition et aucune pièce n’a dû être remplacée. 
 
 
En ce qui concerne la poulie menée, j’ai remplacé les guides de plastique qui glissent sur la came permettant à l’assiette de la poulie d’ouvrir durant l’utilisation.  
 
 
J’ai remplacé la courroie par une neuve et j’ai conservé la vieille pour utilisation de secours.  J’ai remplacé l’huile du boîtier de la chaîne de transfert. J’en ai profité pour vérifier le système de freinage, les plaquettes des freins étaient encore en bonne condition et le frein manuel fonctionnait bien.  On est  prêt de ce côté.
 
Moteur, circuit électrique
 
N’ayant eu aucun problème durant la dernière saison avec le moteur, j’ai fait le changement d’huile et de filtre. J’ai vérifié le filtre à air qui était encore très propre et inspecté le fonctionnement du circuit électrique. Aucun fusible à remplacer. Je me suis assuré d’avoir des fusibles de rechange dans le boîtier de fusibles en cas de nécessité. Ça évite bien des soucis. 
 
La direction 
 
J’ai vérifié les coussinets de la tringlerie et je les ai lubrifiés.  Rien à signaler de ce côté. J’ai installé les « Snow Tracker » pour augmenter la sécurité de la conduite et voilà. 
 
Une dernière inspection globale et on applique une bonne cire sur la cabine et le pare-brise. Nous voilà prêt pour une nouvelle saison emballante et sans soucis. 
 
Cette motoneige Yamaha est un modèle de fiabilité. Un simple entretien annuel vous permet d’éviter des soucis et d’avoir du plaisir.
 
La motoneige est maintenant prête à parcourir les sentiers.
 
Jacques Turgeon 
Pilote d’essai
Motoneiges

Essai: casque Altitude 2.0 Hi-Flow et lunettes Aviator de 509
Auberge du Draveur - Motoneige