Jacques Villeneuve n’exclut pas de courir à Valcourt

Liste des hôteliers

Sept à neuf mois de convalescence et de réhabilitation, dont deux mois sans mettre de poids sur sa jambe gauche.

Voilà ce que les médecins ont prescrit au motoneigiste professionnel Jacques Villeneuve à la lumière de l’accident qu’il a subi le 18 janvier dernier. Il avait alors été violemment happé par un adversaire lors d’une course disputée à Eagle River, au Wisconsin.

" Il faut croire que les médecins ne me connaissent pas! " s’est plutôt exclamé le principal intéressé, mardi, lorsque joint par La Tribune à son domicile de Saint-Cuthbert.

" C’est sûr que je ne suis pas à 100 %, mais je peux me déplacer en béquilles, a-t-il poursuivi. Je vais remonter sur ma motoneige demain (aujourd’hui), et si je m’en sors bien, je pars jeudi (demain) pour Shawinigan afin de participer au Grand Prix ce week-end. "

De fait, le coureur a affirmé que si tout se déroulait comme il l’espérait, il serait également de la partie à Valcourt la fin de semaine suivante afin de compléter sa saison au Grand Prix Ski-Doo. Il s’agirait évidemment de tout un dénouement pour Villeneuve, que les experts n’étaient même pas certains de voir un jour poursuivre sa carrière.

Bien que les événements se soient déroulés très rapidement au moment de l’accident, le pilote se souvient très bien des détails précédant et suivant l’impact.

Lire tout l’article…

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route
Auberge du Draveur - Motoneige