Karl Allard a chuté en demi-finale

Sainte-Marie de Beauce 2003


Deuxième
au cumulatif lors des épreuves de qualifications derrière l’excellent
pilote canadien Blair Morgan, Karl Allard de St-Félicien qui en était
à une première participation au sein de l’équipe
américaine Arctic Cat, a chuté lors de sa demi-finale lors des
« Winter X-Games » à Aspen au Colorado. Deuxième
dans cette course, Allard a vu son bolide piqué du nez sur le parcours.
Expulsé de celui-ci, Allard n’a pas été blessé
lors de son embardée. Puis, lors de l’épreuve de la dernière
chance, il a encore joué de malchance.

Cette finale a été
remportée par l’Ontarien Michaël Island sur Ski-Doo. Il
a eu le meilleur devant Tucker Hibbert et Blair Morgan, triple champion de
cet événement.

Quant à Simon Belzile de
Rock Forest sur Ski-Doo, il n’a pu lui aussi accéder à
la finale.

Pour en revenir à Allard,
mentionnons que le bilan positif de ce périple au Colorado lui vaudra
peut-être la chance de remplacer Shaun Crapo pour la balance de la saison.
Des pourparlers sont actuellement en cours à cet effet.

Heureux

Mis au courant de la situation
et du fait de perdre son champion en titre pour la balance du calendrier au
Québec, Marcel Fontaine, le président du SCM (Sport Compétitions
Motorisées) s’est dit très heureux de la tournure des
événements pour ce jeune compétiteur du Québec.
« Je suis très content pour Karl et mon organisation, car cela
prouve le sérieux et le professionnalisme de notre Championnat Camoplast
de sno-cross et cross-country. Je suis persuadé que Karl sera à
la hauteur de la situation et qu’il saura bien nous représenter
sur ce circuit nord-américain de la WSA (World Snowmobile Association)
».

Également, mentionnons que
deux autres pilotes réguliers du SCM, des spécialistes des circuits
ovales du Eastern Pro Tour, ont également très bien tiré
leur épingle du jeu. Récemment lors du championnat mondial de
la motoneige qui avait lieu à Eagle River au Wisconsin, l’Américain
Larry Day, le champion en Pro Champ du Eastern Pro Tour du SCM est celui qui
a décroché le titre mondial alors que Jean Lesieur de Shawinigan
en avait autant dans une classe Vintage.

Le programme Ski-Doo P.A.S.S. finance des projets de clubs

Auberge du Draveur - Motoneige