La CAQ promet de rouvrir le sentier de motoneige Caribou

La CAQ promet de rouvrir le sentier de motoneige Caribou

La CAQ promet de rouvrir le sentier de motoneige Caribou

La Coalition avenir Québec se porte au secours du monde de la motoneige à Saint-Donat.

La CAQ promet de rouvrir le sentier de motoneige Caribou Motoneiges Motoneigistes

Dans l’ordre habituel, Benoît Charette, député de Deux-Montagnes, Nadine Girault, candidate caquiste dans Bertrand, François Quenneville, maire de Chertsey, Joé Deslauriers, maire de Saint-Donat, Chantale Jeannotte, candidate caquiste dans Labelle, Claude Brunso, commerçant, et Jean Michaud, président du Club de motoneige de Saint-Donat. Crédit Photo : Information du Nord – Daniel Deslauriers

Le député de Deux-Montagnes, Benoît Charette, accompagné des candidates caquistes Nadine Girault (Bertrand) et Chantale Jeannotte (Labelle), a confirmé le 31 août, lors d’un point de presse au Club de golf de Saint-Donat, qu’un gouvernement de la CAQ procéderait à la réouverture du sentier de motoneige Caribou, dans le Parc national du Mont-Tremblant, et ce, dès la saison prochaine. Une nouvelle qui a été accueillie par une ovation debout par la centaine de personnes qui s’étaient déplacées pour l’occasion.

Il est clair, selon lui, que la municipalité de Saint-Donat a un droit acquis puisque ce sentier a été en opération pendant plusieurs décennies.

« Un gouvernement caquiste va rouvrir l’article 21 de la loi sur les parcs pour permettre aux motoneigistes de circuler à nouveau », promet M. Charette.

Ce sentier, faut-il le rappeler, est fermé depuis 2012. Cette fermeture a lourdement affecté le monde la motoneige et l’industrie touristique de Saint-Donat.

« Avec seulement 176 laissez-passer vendus par le Club de motoneige de Saint-Donat en 2016 comparativement à 1 100 en 2012, il est pressant d’agir », selon la candidate Nadine Girault.

Frein à l’économie locale

De son côté, le maire de Saint-Donat, Joé Deslauriers, n’a pas manqué de souligner toute l’importance de cette industrie pour l’économie locale. Le président du Club de motoneige de Saint-Donat, Jean Michaud, s’est engagé, lui, à financer une étude pour prouver à tous qu’il n’y a pas d’impacts négatifs sur l’environnement. À l’opposé, les impacts sur l’économie locale sont énormes. Il avance même le chiffre de 7 M$ pour les régions de Laurentides et Lanaudière.

Plus de 200 000 $ pour la construction d’un pont et l’amélioration de la sécurité en motoneige dans les Hautes-Laurentides

Un commerçant de Saint-Donat, Claude Brunso, a témoigné enfin des pertes énormes subies à cause de la fermeture de ce lien vital avec le village.

« L’économie d’hiver est en panne. On ne peut pas juste vivre l’été », dénonce ce citoyen.

Les Motoneiges Géro