La famille Lebel vibre au rythme du Championnat de snocross

Liste des hôteliers

Mordus de motoneige extrême!

La Team Lebel Racing occupait une grande place sur les grilles de départ du premier arrêt dans la région du Championnat de snocross SCMX qui s’est tenu, en fin de semaine, par une température parfaite derrière l’Hôtel Delta de Jonquière.

Ils sont sept à faire partie de l’écurie mise sur pied par le Chicoutimien Janathan Lebel il y a trois ans. Le pilote de 37 ans évolue en division pro-lite et ses trois enfants suivent les traces de leur père, nommé recrue de l’année dans la classe professionnelle en 2000.

Après une pause de dix ans en raison d’un emploi du temps chargé, Lebel a repris le volant en 2011, fondant du coup son équipe pour offrir le meilleur encadrement possible à son fils Jordan, 9 ans, qui voulait que son paternel reprenne la compétition. Depuis, Naëli (6 ans) et Dylan (5 ans) ont rejoint le groupe, ce qui a donné une saveur bien familiale aux week-ends de course des Lebel.

snocross - famille Lebel Un membre de la famille Lebel en action à Jonquière

«Je me suis dit que je n’avais pas le choix de recommencer juste en sentant l’odeur du gaz, raconte-t-il. Ma motivation de travailler la semaine provient des courses que je vais faire le week-end. Je ne vis que pour ça.»

Vedette en devenir

De l’avis du père, le fiston possède un «très bon potentiel» pour se hisser parmi les plus hauts sommets du snocross.

Jonathan Lebel ne ménage d’ailleurs aucun effort en ce sens, alors que lui et Jordan ont peaufiné leurs habiletés à un rythme soutenu pendant la dernière période des Fêtes à leur chalet des Monts-Valin. Le jeune coureur suit aussi une alimentation saine et pourrait s’inscrire au programme sport-études athlétisme, à Chicoutimi.

«Je ne fais rien à moitié et quand il m’a dit qu’il voulait faire de la course, je lui ai répondu qu’on allait y aller à fond en s’entraînant fort, explique le mentor. Le but n’est pas de finir premier, mais qu’il donne son 110 %. S’il ne faisait pas cela, j’arrêterais. C’est ça qui est important.»

Yamaha Moteur du Canada annonce les concessionnaires Élite de 2022

Jordan n’a pas déçu papa, hier, alors qu’il a raflé les honneurs de la classe transition en plus de décrocher la deuxième place chez les juniors 10-13 ans. Jonathan, lui, a fini huitième en pro-lite 1.

La série SCMX se transportera à La Doré en fin de semaine prochaine.

Les Motoneiges Géro