La guerre des «mot…oneiges»

Liste des hôteliers
La tension monte entre le préfet de la MRC Domaine-du-Roy, Bernard Généreux, et le maire de Saguenay, Jean Tremblay. Selon M. Généreux, les déclarations incendiaires et sorties publiques du maire Tremblay sont une véritable insulte pour l’ensemble de la région.

Cette guerre ouverte que se livrent les deux élus a pris de l’ampleur en début de semaine, à la suite des propos tenus par Jean Tremblay en lien avec le récent règlement survenu entre Saguenay et les agriculteurs dans le dossier de la motoneige.

En entrevue sur les ondes de la station radiophonique Radio X lundi, Jean Tremblay a mentionné quil avait voulu «foutre le bordel» en concluant cette entente. La déclaration a fait sortir de ses gonds Bernard Généreux.

«Cétait exactement le but visé, vous navez pas vu ça? Le but visé, cétait ça», a lancé le maire à l’animateur qui lui a alors demandé «de foutre le bordel? «. Et le magistrat de répondre «Ben oui! Tout le monde va venir ici. Voyons donc, je travaille pour Saguenay, je ne vous comprends pas! « a ajouté Jean Tremblay.

«On savait très bien que le reste de la province, que le Lac-Saint-Jean, que tout le monde ne serait jamais capable de s’organiser; que seulement nous serions capables de nous organiser. On le savait! On s’est dit: si on est organisé et que les autres ne le sont pas, ils vont être obligés de venir ici», poursuivait le maire de Saguenay. «Tu vas me dire: je mets le bordel partout. C’est ça que je veux, tant mieux!», a-t-il ajouté.

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire
Motoneiges Ski-Doo