La lever de rideau aura lieu le 20 décembre au Valinouët

Sainte-Marie de Beauce 2003

La première édition du Championnat Camoplast de sno-cross S.C.M.X. sous la gouverne de Linda Fortin et Gérald Asselin aura lieu avec la présentation du Super Snocross SCMX Monts-Valin qui se tiendra dans cette région du Saguenay, le samedi 20 décembre. Cette première confrontation au calendrier était prévue pour le 6 décembre, mais une carence de neige a incité tant les organisateurs que les officiels de reporter de deux semaines l’événement en question.
 
En effet, on tenait à présenter une épreuve de fort calibre et le manque de neige aurait risqué de compromettre cet objectif même si l’on avait voulu utiliser des canons à neige. Au lieu de prendre ce risque financier, ils ont décidé de s’accorder un délai de deux semaines afin de permettre la collaboration de dame nature.
 
Au Valinouët, c’est sur un nouveau tracé que les meilleurs compétiteurs de sno-cross du Québec croiseront le fer. On se souviendra que l’an dernier, plusieurs des engagés avaient signalé l’étroitesse du circuit qui était situé face au chalet de l’endroit. C’est donc dans le troisième stationnement que sera aménagée la piste qui ressemblera à un triovale. Cela permettra également aux organisateurs d’y configurer un paddock plus qu’adéquat pour les participants.
 
Sous la présidence de monsieur Jean-Yves Dufour, maire de St-David de Falardeau, cet événement devrait être très spectaculaire. Pour un, Dave Allard de St-Félicien sur Ski-Doo, sera de retour pour y défendre ses deux titres dans la division professionnelle. À nouveau, il sera confronté à des rivaux de taille tels que François St-Laurent et Dave Asselin de La Doré, Dany Gunner de Mistissini Lake, Sébastien Picard de Joliette, et François Paré de La Doré, le champion de la vision Semi-Pro Open qui a été promu à l’échelon supérieur. Ce dernier tentera certainement d’y faire sa place dès ce premier programme.
 
Toujours au niveau des promotions, Francis Charrette de St-Gabriel-de-Brandon qui a remporté deux des trois titres en division Sport en 2008 ainsi que le vice-champion Bruno Poirier de Laterrière devront, quant à eux, tenter de récidiver, mais cette fois en division Semi-Pro. C’est plus de 100 inscriptions que l’on devrait accueillir pour ce Super Snocross SCMX Monts-Valin.
 
Puis, pour les jeunes de 14 à 17 ans qui évoluent dans la division Junior, les dirigeants du S.C.M.X ont conclu une entente spéciale avec l’I.S.R (International Snowmobile Racing) afin de permettre à ces derniers d’utiliser d’un modèle Super Stock 600cc qui sera muni d’un levier d’accélérateur afin de réduire de 50% l’ouverture du carburateur. Cette réduction devrait rendre la puissance de ce type de véhicule comparable à celle d’une motoneige Stock 440cc liquide. Pour sa part, le S.C.M.X s’est engagé auprès de l’I.S.R de l’informer régulièrement de la situation engendrée par cette permission spéciale.
 
Par la suite, après le congé des Fêtes, le championnat se poursuivra à Oujé-Bougoumou (17-18 janvier), Ville de Saguenay (24 janvier), Québec (31 janvier – 1 er février), St-Roch-de-l’Achigan (7-8 février), Valcourt (20 février), La Doré (28 mars) ainsi que Coaticook (7-8mars). D’autres épreuves pourraient s’ajouter, mais on attend des confirmations officielles avant de les annoncer.

Plus de 200 000 $ pour la construction d’un pont et l’amélioration de la sécurité en motoneige dans les Hautes-Laurentides


 
Au Minnesota
Au cours du dernier week-end avait lieu à Duluth au Minnesota, la première épreuve nationale de l’ISOC (International Series of Champions), organisme qui a remplacé la WSA.
 
Quelques pilotes québécois étaient sur place. Dans la division Pro, seul Mathieu Morin de Val d’Or a accédé en finale en Pro Open et il a terminé en cinquième place dans cette course dominée par Tucker Hibbert du Minnesota. Pour sa part, Dave Allard de St-Félicien, le double champion du SCM, il s’est classé cinquième lors de sa préliminaire et n’a pu accéder à la finale en raison d’une cinquième position lors de l’épreuve de la dernière chance.
 
En Pro Super Stock, Danny Poirier de St-Théodore d’Acton, un régulier du circuit américain Rock Maple, a raté le finale. Il en a été ainsi pour Dave Allard et Mathieu Morin dans cette catégorie remportée par Hibbert qui a connu une première sortie parfaite.
 
En division Semi-Pro, Tim Tremblay de Ste-Jeanne-d’Arc et Alexandre Moreau étaient sur place.  Moreau n’a pu se qualifier pour les deux finales alors que Tremblay a pris le huitième position lors de la finale en Super Stock.
 
Lucas Brunelle de Boucherville n’a pas réussi à atteindre la finale dans les deux catégories de la division Sport. Lucas avait bien fait lors des deuxièmes rondes de qualification en se classant deuxième, mais cela n’a pas été suffisant en raison du très grand nombre de participants.
 
La prochaine manche de cette série dont l’une aura lieu dans le cadre du Grand Prix de Valcourt, se tiendra à Ironwood au Michigan, le week-end du 12 au 14 décembre.