La motoneige rendue accessible

Liste des hôteliers

Au moins 1000 personnes se sont présentées dimanche à la 5e édition de la journée Hiver en folie.

Soleil, musique, jongleurs mais surtout 50 motoneigistes bénévoles du club Harfang de l’Estrie ont mis la table à une journée mémorable pour plusieurs enfants défavorisés de la région de Sherbrooke.

Au moins 1000 personnes, un achalandage record, se sont présentées dimanche à la 5e édition de la journée Hiver en folie, où des tours de motoneige d’une vingtaine de minutes sont offerts gracieusement à des enfants issus de familles qui n’ont pas les moyens de pratiquer ce sport.

L’instigateur de l’activité, Alain Cool, se réfère à son enfance pour expliquer comment lui est venue l’idée de cette journée. "J’ai eu la chance une fois quand j’étais jeune de faire un tour de motoneige. Je me suis dit qu’un jour, j’allais avoir ma propre motoneige", relate-t-il.

Mais voilà, il a rapidement compris qu’il fallait gagner beaucoup de sous pour se payer le loisir. Et donc, entre autres, poursuivre des études. "On espère faire rêver les enfants."

Mission accomplie en ce qui a trait à Gabriel Saint-Jacques, 5 ans. "Quand je vais être papa, je vais faire de la motoneige", a-t-il affirmé d’un ton résolu. La question à savoir s’il allait acheter un de ces engins lui a semblé drôlement farfelue. "Non, non, je vais toujours venir ici", a-t-il exposé.

Au cours de la journée, il a eu droit, ainsi que sa soeur, à deux tours de motoneige et un tour de B12. L’an dernier, il fallait attendre près de 45 minutes pour faire un seul tour. Cette année, il n’y avait pas d’attente du tout, bien que le site ait été drôlement plus achalandé. "On s’organise de mieux en mieux!" a lancé un organisateur.

L’activité, bien que destinée aux gens défavorisés, était ouverte à tous moyennant une contribution monétaire. En tout, 15 000 $ ont été amassés, et remis en totalité au Centre entraide plus de l’Estrie, le seul organisme de la région à offrir gratuitement des services de maintien à domicile.

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril

"C’est non négligeable, a confié la directrice, Manon Foucault. Sans cette importante contribution, il y a longtemps qu’on serait fermés." L’organisme mise sur un budget annuel d’au plus 100 000 $. L’activité représente donc 15 pour cent du budget total.

Pour les motoneigistes
Les policiers de la Sûreté du Québec et du Service de police de Sherbrooke ont profité de l’activité pour rappeler certains conseils de prévention aux motoneigistes participants.

Lire tout l’article…

Les Motoneiges Géro