La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

Du 24 au 27 février, j’ai eu la chance de rouler en motoneige sur quelques pistes au Nouveau-Brunswick, soit un peu plus de 1 100 km.

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

Je me suis tenu plus au nord de la province, soit dans les zones comprises entre le Québec, Grand-Sault, Nepisiguit Falls et Bathurst et j'ai donc emprunté les sentiers 12, 130, 23, 19, 22, 259, 250, 17 et 135.

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

La signalisation est très différente du Québec et il faut un peu de temps pour s'ajuster. Vous devez vous fier plus sur les numéros de sentiers que des endroits à se rendre et on n’avise pas toujours qu’il y a une courbe. Quelques fois, vous voyez un panneau qui dit de ralentir et écoutez-le car il y aura une bonne courbe. Dans le fond, il faut rouler en regardant le plus loin possible pour éviter les surprises. Il n’y a pas de limite de vitesse au N.-B., alors certaines courbes arrivent très vite.

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

Par ailleurs, la signalisation n’est pas constante d’un club à l’autre. Pour certains clubs, surtout ceux du nord de la province, elle est parfaite sauf pour quelques sentiers locaux et vers le centre de la province, il y a des lacunes comme pas de poteau qui balise les champs, manque d’information à certaines intersections. Mais j’ai rencontré des dirigeants de la Fédération des Clubs de Motoneige du Nouveau-Brunswick qui m’on informé que la Fédération travaille à uniformiser la signalisation et à s’assurer qu’elle est omniprésente aux endroits stratégiques.

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

En regard de la qualité des sentiers au nord, tout était parfait, très bien surfacé et très large. Par contre au centre, soit entre Grand-Sault et Serpentine Lake, on nous a dit que le surfaceur était brisé et le sentier no 23 en souffrait, mais par la suite des autoroutes.

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

On m’avait parlé du Piston Alley sur le sentier 23 à partir du Popple Depot et il est à la hauteur de sa réputation, très très large et un tapis même si on était en pleine tempête quand on est passé à cet endroit.

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

J'ai couché au Quality Inn à Grand-Sault, au Atlantic Host à Bathurst avec garage chauffé pour motoneiges et finalement au Moose Valley avec aussi garage chauffé. À tous les endroits, j’ai été très bien reçu, les gens sont aimables, heureux de voir des motoneigistes québécois circuler sur leurs sentiers et j’ai adoré leur accent. En passant, ils parlent tous français.

Snowshoot 2022 : Riot 9000

La première randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick de Daniel Sasseville

Pout terminer, j’ai adoré mon expérience et je vais y retourner, c’est sûr, c’est sûr.

Auberge du Draveur - Motoneige