La rationalisation des sentiers serait une solution

Liste des hôteliers

La rationalisation des sentiers serait probablement une meilleure solution possible pour régler le problème des coûts d’entretien des sentiers, selon les dires de Jean-Luc Sylvain, président de la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec.

 

Rationaliser les sentiers, c’est en tronquer une partie de façon à réduire la distance de sentier à entretenir, donc par conséquent les coûts. Dans le Québec en entier, les 238 clubs de motoneigistes se partagent les coûts d’entretien d’environ 33 000 Km de sentiers balisés. Ces sentiers représentent d’ailleurs des retombées d’approximativement un milliard de dollars.

 

M. Sylvain estime qu’en réduisant le nombre de clubs et de sentiers, on pourrait régler le problème de plusieurs régions, notamment le Saguenay-Lac-St-Jean.

 

« On sait que ça coûte 420 $ par km pour gratter un sentier. Si on est capables d’éliminer dans un club 10 km, ils viennent d’économiser 4000 $ », explique-t-il.

Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca