L’AMO appelle à la prudence sur les sentiers

Liste des hôteliers
L’Association de motoneigistes de l’Outaouais (AMO) tient à sensibiliser les motoneigistes dans le cadre de la Semaine de sécurité internationale en motoneige, qui s’est amorcée dimanche.

Du 13 au 19 janvier, les regroupements ont pour mission de sensibiliser la population à la conduite sécuritaire. Plusieurs activités auront lieu au cours de la semaine dans plusieurs régions du Québec.


Du côté de l’AMO, le président Claude Rochon a déclaré que des mesures ont été mises en place. «On a une équipe de patrouilleurs qui va mettre l’emphase sur la sensibilisation. On a aussi demandé au corps policier d’être plus présent sur nos sentiers et on a déjà remarqué une différence.»


Deux facteurs sont les causes principales des accidents de motoneige: l’alcool et la vitesse. M. Rochon ne le cache pas, il sait qu’il y a beaucoup de progrès à faire du côté des motoneigistes. «Certains roulent trop vite et ne respectent pas les limites. Il y a beaucoup de sentiers sur le bord de l’autoroute et ça porte à aller plus vite», a-t-il ajouté.


 
Les associations telles que l’AMO souhaitent rappeler que même si la motoneige est un passe-temps, un malheureux incident peut si vite arriver. Selon les données fournies par la Société de l’assurance automobile du Québec, les chiffres sont peu flatteurs.


Entre 2006 et 2011 dans la région, une personne est décédée, contrairement à plus d’une vingtaine à travers la Belle province. Ceci est sans compter les nombreuses victimes où le nombre s’élève à 317.


Pour 2012, on devrait connaître les chiffres d’ici le printemps, mais le nombre de personnes ayant péri sur un sentier est élevé.

BRP annonce des motos électriques Can-Am
Motoneiges Ski-Doo