L’Association des Motoneigistes du Québec recommande d’attendre l’ouverture des sentiers balisés

Liste des hôteliers

L’Association des Motoneigistes du Québec (AdmdQ) recommande à tous les motoneigistes d’éviter tous les cours d’eau et ce jusqu’à l’ouverture officielle des sentiers de motoneige balisés.

La noyade est l’une des principales causes de décès en motoneige. De plus, l’épaisseur de la glace peut se modifier en moins de quelques heures à cause des conditions météorologiques changeantes. Les motoneigistes devraient toujours circuler dans les sentiers balisés par les clubs de motoneige et ainsi s’assurer que l’épaisseur de la glace a été vérifiée. Il est recommandé de ne pas ralentir et de maintenir la vitesse du véhicule si un motoneigiste constate que la glace ou la neige sur laquelle il circule est mouillée.

L’épaisseur minimale afin qu’un motoneigiste puisse circuler est d’au moins 12 centimètres et les motoneigistes devraient toujours avoir avec eux des pics à glace afin de s’aider à se sortir de l’eau. L’AdmdQ recommande d’éviter en toutes circonstances la glace ou la neige mouillée ainsi que les glaces recouvrant les eaux vives telle que les rivières.

Aucune glace n’est certaine et il faut savoir que les conditions météorologiques peuvent changer la qualité de la glace. L’AdmdQ recommande aux motoneigistes de faire preuve de la plus grande vigilance en ce début de saison puisque les sentiers fédérés ne sont pas encore ouverts et les risques associés à la pratique de la motoneige se trouvent ainsi accentués.

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)
Grand Salon Motoneige Quad 2022