Le bilan des décès en motoneige impose la prudence

Liste des hôteliers
Du 13 au 19 janvier, partout au Canada et aux États-Unis se tenait la semaine de la sécurité internationale en motoneige.
 
Encore une fois la perte de contrôle de la motoneige représente 50 % des décès avec trois motoneigistes qui y ont laissé leurs vies.


Les autres causes résultent d’une collision entre deux motoneiges, d’une noyade et d’une collision avec une automobile.
Aucun des décès ne s’est produit de jour.


Trois l’ont été de soir, entre 16 heures et minuit et les trois autres après minuit et avant 6 h. Un motoneigiste a perdu la vie au croisement d’une route, trois en hors sentiers, un sur un sentier balisé et un autre dans un sentier balisé, mais non ouvert au moment de l’accident.


Rappelez vous  d’informer les proches de votre destination et de l’heure d’arrivée prévue. De plus : portez des vêtements adéquats pour prévenir l’hypothermie et  rappelez-vous que les enfants sont particulièrement sensibles au froid. Songez à conduire dans les limites de leur capacité. Utilisez les sentiers de motoneige où et quand c’est possible. Gardez la droite en sentier et réduisez la vitesse en territoire inconnu. Portez une extrême attention en traversant des routes et des voies ferrées. 


La circulation sur les glaces est périlleuse, il est recommandé de n’emprunter que les cours d’eau balisés par les clubs de motoneigistes. Vous pouvez visionner des capsules sur la sécurité en motoneige sur le www.admdq.tv et consulter les conditions de sentiers sur www.admdq.org.
Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022
Auberge du Draveur - Motoneige