Le mot d’ordre est « sécurité » pour la motoneige de Chibougamau

Liste des hôteliers

Le temps où les motoneigistes qui dépassaient la limite permise de 70 km/h devaient payer une amende fixe de 250$ est révolu à Chibougamau. Le sergent Richard Riverin de la Sûreté du Québec rencontré la semaine dernière par le journal La Sentinelle explique : "Il y en a qui se disaient que tant qu’à payer 250 $, ils y allaient à fond. Cette année, les amendes seront progressives comme sur la route pour les automobilistes".

En termes plus simples, pour la saison 2006-2007, les motoneigistes roulant à 90 km/h recevront une amende de 65$ tandis que ceux qui seront pris à rouler à 120 km/h écoperont d’une amende de 275$. C’est une équipe de 14 agents spécialement formés qui veilleront à ce que la loi soit respectée cet hiver.

« Ces agents de surveillance ont des pouvoirs limités. Sans pouvoir donner de billets, lorsqu’ils constatent une infraction, ils sont aptes à produire un rapport d’infraction général qui donnera lieu à l’émission d’un constat d’infraction. Ils auront comme principale tâche de vérifier les droits d’accès aux sentiers et voir si les motoneigistes ont des papiers en règle. En ce qui nous concerne, (la Sûreté du Québec), nous avons la ferme intention de patrouiller les sentiers aussi souvent que l’an passé où nous avons cumulé 55 heures de patrouille sur le territoire de Chibougamau et Chapais. Lors de nos patrouilles, 175 motoneigistes ont été vérifiés et 15 constats d’infraction émis. Nous allons poursuivre dans la même veine cette année avec notre équipe de 7 policiers motoneigistes spécialement formés », précise le sergent Riverin.

En plus d’une surveillance accrue de la vitesse et la modification du système concernant les amandes, d’autres mesures ont été prises pour la saison approchant. Entre autres, l’âge minimal pour conduire un véhicule hors-route sera maintenant de 16 ans au lieu de 14, et ces jeunes auront l’obligation de détenir un droit d’accès pour circuler dans les sentiers fédérés.

Le début de la saison de motoneige 2021-2022 approche rapidement !

« Les jeunes de 14 et 15 ans qui ont déjà obtenu leur certificat de compétence auront droit à une période de transition », précise le directeur local des agents de surveillance du Club Auto-Neige de Chibougamau, Rémi Beaupré.

Pour terminer, il sera aussi dorénavant interdit de modifier une motoneige qui circule dans les sentiers, entre autres en augmentant le bruit d’origine de la motoneige, en augmentant sa puissance, etc.
Tout cela pourrait nuire à la stabilité et au freinage de la motoneige, et par conséquent à la sécurité du motoneigiste et de son entourage.

Les Motoneiges Géro