Le suspense prendra fin, ce week-end à Hébertville

Sainte-Marie de Beauce 2003

Après pratiquement un mois de répit, c’est ce week-end au centre de Ski Mont Lac-Vert d’Hébertville au Saguenay, que l’on connaîtra officiellement les différents monarques du Championnat Camoplast de sno-cross.

Jusqu’à présent, il y a encore beaucoup de suspense, car seulement deux titres sont officiellement connus, soit celui de Karl Allard de St-Félicien sur Ski-Doo en Pro Open et Pierre-Luc Imbeault de Chibougamau sur Polaris en division Junior chez les plus de 14 ans. Dans tous les autres cas, c’est dimanche que les différents meneurs pourront coiffer leur titre.

À la veille de ce programme double, il faudrait une avance de 70 points aux meneurs, dans les trois divisions les plus importantes, pour être sacré champion. Dans certains cas, il n’en manque pas beaucoup alors que dans d’autres, ceux-ci possèdent une certaine marge de manœuvre.

En classe Stock de la division professionnelle, il ne manque que 32 points à Karl Allard pour répéter son exploit de l’an dernier. En regardant sa fiche de la saison, on comprendra facilement qu’à moins d’une malchance imprévue, il pourra rééditer son exploit et encore une fois aux dépens de son éternel rival, Dave Asselin de La Doré sur Ski-Doo. Gradué en milieu de saison, Tim Tremblay de Ste-Jeanne d’Arc sur Polaris sera officiellement couronné la recrue.

Pour sa part, Jeff Pilote de St-Félicien sur Ski-Doo a les deux titres de la division Semi-Pro à sa portée. En Open, c’est très corsé et Pilote ne devance Robin Deschênes de St-Alexandre sur Arctic Cat que par cinq points. Sébastien Picard de Joliette qui est troisième, peut encore aspirer aux grands honneurs. Cela risque de jouer <> lors de ces deux finales. En Stock, Pilote est mieux placé puisqu’il détient une priorité de 45 points devant Éric Bélanger de Pierrefonds et 48 de mieux que Sébastien Picard.

Tout comme Pilote, Luc Villeneuve de Lac St-Charles sur Ski-Doo est celui qui domine dans les deux catégories de la division Sport. En chaque occasion, ses deux plus sérieux rivaux sont respectivement, Pierre-Luc Imbeault, le champion en division Junior et Sylvain Paquet de Notre-Dame-de-Lorette sur Arctic Cat. En Open, Villeneuve a une avance de 47 points tandis qu’en Stock, sa marge de manœuvre est de 26. C’est dans cette classe que la lutte sera donc plus intense.

Même si elle a outrageusement dominé chez les Dames en ne perdant pas en finale, Jennifer Paré de La Doré sur Polaris devra lutter jusqu’à la fin pour mériter les titres. Sa plus sérieuse rivale est Stéphanie Simard de Chibougamau sur Ski-Doo, celle qui avait coiffé les deux couronnes en 2006. Cependant, en raison de ses performances, il est pratiquement assuré qu’elle pourra rééditer ses exploits des saisons 2003 et 2004.

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)

Pour une première fois, c’est un coureur de la Montérégie qui domine chez les Vétérans. En effet, Dany Paradis de St-Hyacinthe tentera de mériter les deux titres lors de ce week-end. Dans les deux catégories, ses deux plus sérieux rivaux sont Gilles Pépin de Ste-Julie et Marc Lepage d’Alma deux coureurs qui défendent leur titre acquis l’an dernier. Il est assuré que Pépin qui est un vétéran coureur de motocross, tentera l’impossible pour que Paradis n’atteigne pas son but.

Finalement, Shaun Pépin, le fils de Gilles, pourra quant à lui, gagner le championnat chez les 10 – 13 ans dans la division Junior. Il n’a qu’un déficit de deux points derrière Yovan Lavoie de Port-Cartier.

Comme la saison est terminée aux États-Unis, il ne serait pas surprenant de voir des as tels que Dave Allard de St-Prime, Mathieu et Kevin Morin de Val-d’Or ainsi que Katejun Coonishish et Nathaniel Bosum d’Oujé-Bougoumou se joindre à leurs anciens rivaux pour la circonstance. On pourrait également y applaudir Dany Poirier de St-Théodore d’Acton, Simon Belzile de Sherbrooke et quelques autres du circuit Rock Maple.

À Morin Heights
Plus près de nous, plus précisément à Morin Heights, le SCM (Super Compétitions Motorisées) sanctionnera une épreuve de type hill-cross, samedi. Cette compétition est hors championnat.

Motoneiges Ski-Doo