Les essais 2005 : RS Venture

Liste des hôteliers
Enfin
une venture à quatre temps ! Et oui, après 2 ans avec la RX1,
Yamaha nous a finalement donné une motoneige de tourisme qui combine
: grand confort avec économie d’essence et propreté. Munit
du nouveau moteur Genesys à quatre temps de 120hp de trois cylindres,
cette nouvelle génération de Venture vient avec un équipement
complet et une chenille de 144 pouces sur le modèle essayé. Pour
les spécifications techniques, je vous donne le lien sur la page de ce
modèle sur le site de Yamaha :

https://www.yamaha-motor.ca/products/products.php?model=473&class=21&group=S&LANG=fr

L’essai
de ce modèle s’est fait dans les différents sentiers se
situant entre Lévis, Montmagny, Notre dame du Rosaire et St Henri dans
la région de Chaudière/Appalaches. Les conditions étaient
de -6c et l’état des sentiers variait de passable à bon
avec quelques plaques de glace par endroit. La magie du 4 temps commence invariablement
au démarrage. En fait, le son que les gens de chez Yamaha ont réussi
a donner à ce quatre temps est une superbe musique à nos oreilles
: réussir à obtenir le son de la performance tout en contrôlant
les décibels ! La conduite de cette motoneige est efficace à condition
de munir les skis de correcteurs, ce qui donne une trajectoire sans faille.
Fait à noter, probablement dû au fait que le moteur Genesys 120
et plus léger que le 145hp à quatre cylindres de la RX1, les skis
n’ont pas tendance à lever dans les virages serrés comme
sa grande sœur le fait à l’occasion. Le siège est très
confortable mais la position de conduite, qui demeure très traditionnelle,
est un peu basse pour les motoneigistes de grande taille (les genoux sont près
du volant). On note que les ingénieurs de Yamaha ont fait beaucoup de
travail sur la suspension car on est loin des anciens Venture que l’on
a connu. Les dernières années nous ont cependant appris qu’il
faudra changer la position du conducteur et du moteur (centrer les masses) si
on veut atteindre les nouveaux standards de confort. La chenille reste bruyante
ce qui enlève une partie de l’avantage offert par la douceur du moteur.
Coté accélération, la majorité des motoneigistes
vont être stupéfaits de la performance de ce moteur à quatre
temps qui réagit comme un deux temps. Aucune odeur d’huile de près
ou de loin ! Pour les non-initiés, c’est une très agréable
sensation. En fait, ceux qui auront pris cette habitude d’air pur ne voudront
probablement plus s’en passer. Toutes les commandes sont très bien
placées sur le guidon mise à part le bouton d’indicateur
journalier qui est tout petit sur le cadran. Le passager arrière est
très confortable et sa position est très bonne. La finition de
la motoneige est à l’image de ce que nous a habitué Yamaha
soit, impeccable. Coté consommation, nous avons eu un rendement de 13,9
litres au 100km ce qui est considéré comme « exceptionnel
» par rapport à la puissance disponible.

Bref, une
motoneige pour les amateurs de randonnées qui ne veulent pas perdre de
puissance et qui sont sensibles à la douceur de roulement et à
l’environnement. Voici notre grille Motoneigiste.com pour la Yamaha RS
Venture :

1- Maniabilité
et position de conduite 3/5
2- Confort et suspension 4/5
3- Accès aux commandes 5/5
4- Puissance du moteur* 4/5
5- Bruit et vibration du moteur 5/5
6- Roulement de la chenille 2/5
7- Traction de la chenille 5/5
8- Finition du véhicule 5/5
9- Odeur et émanation 5/5
10- Consommation d’essence 5/5
11- Position du passager 4/5
12- Confort du passager 4/5

Total sur
60 51/60

* En fonction
d’une catégorie similaire.

Merci à
l’équipe de RPM Rive Sud pour leur collaboration lors de cet essai.
Pour information sur ce modèle ou tous autres modèles Yamaha,
contactez André Lessard au 418-835-1624 ou sur www.rpmrivesud.com.

Auberge du Draveur - Motoneige