Les sentiers de motoneige seront de nouveau interdits d’accès

Première neige dans plusieurs régions du Québec
Delson
Mécontents de la hausse de leurs taxes, les producteurs agricoles
fermeront de nouveau leurs sentiers de motoneige et de tout-terrains.

La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de
Saint-Jean-de-Valleyfield poursuivra son boycottage des pistes à partir
du 10 janvier. Ses dirigeants avaient pourtant décidé d’abandonner
ce moyen de pression au début de décembre. Ils s’étaient
montrés satisfaits de la hausse de 11 millions $ du remboursement promise
par Québec.

Or, les délégués syndicaux de la région ont renversé
la vapeur, le 22 décembre. Ils défient la décision de
l’UPA provinciale et remettent en vigueur l’interdiction de circuler. Ils
sont insatisfaits de la façon dont le gouvernement a voulu régler
le problème.

Les clubs de motoneigistes et de VTT ne savent plus quoi penser de la situation.
"On ne sait juste pas ce qu’on va faire avec ça, a dit le président
du club des Aventuriers, François Riendeau. Si c’est vrai et que le
boycottage recommence, il va y avoir des manifestations, c’est sûr.
On va peut-être aussi aller rendre visite aux députés,
mais rien n’est décidé pour l’instant."

L’impact sur les clubs reste à déterminer, même si certains
responsables craignent que leur loisir de prédilection soit abandonné.

"Les activités ont ralenti un peu, mais ça commençait
à reprendre, a expliqué le président des Boucaniers,
Bernard Poupart, durant les Fêtes.

"Nous sommes touchés,
c’est certain, mais il est encore trop tôt pour faire les comptes, a
indiqué M. Riendeau. On verra à la fin de l’année. Il
y aura peut-être une petite perte."


YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Motoneiges Ski-Doo