L’histoire de la motoneige

Liste des hôteliers

  • Les premières
    tentatives pour construire un véhicule pouvant se déplacer
    sur la neige ont eu lieu il y a plus de 75 ans.
  • En 1922, M. Adalbert
    Landry fit l’expérimentation d’un appareil qui se déplacait sur la
    neige à Mont-Joli. Deux ans plus tard, il se rendit à Montréal
    en motoneige pour le salon de l’automobile afin de montrer la viabilité
    de son invention.
  • En 1935, un autoneige
    fut bâti avec des patins à l’avant et des chenilles à
    l’arrière. Il pouvait déplacer 12 personnes. Les premiers
    à acheter ce type de véhicule étaient des docteurs
    de famille, des vétérinaires et des chauffeurs de taxi. Une
    version modifiée fût utilisé dans le l’industrie du
    bois.
  • Il faut attendre à
    la fin des années 1950 avant de voir le développement de petits
    moteurs à essence permettant des chassis plus petits convenant à
    des motoneiges pour une ou deux personnes. C’est alors qu’un nouveau sport
    récréatif vu le jour.
  • À la fin des
    années 1960 et début des années 1970, des dizaines
    de constructeurs de motoneiges se partageaient le marché de cette
    industrie.
  • Aujourd’hui la motoneige
    subit encore de grands changements. En effet, tous les manifacturiers majeurs
    annoncent la venue des moteurs 4 temps. Même Arctic-Cat a sorti sa
    nouvelle motoneige équipé d’un 4 temps en 2002.
  • De plus, Bombardier
    tente de ré-inventer la physique de la motoneige avec sa REV qui
    doit être disponible à l’automne 2002. La position de conduite
    est beaucoup plus agressive puisque le conducteur est au centre de gravité
    de la machine. La position de conduite s’apparente à celle des motos
    sport.

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril
Les Motoneiges Géro