L’inspection d’une motoneige d’occasion avant la fin de la garantie prolongée

L’inspection d’une motoneige d’occasion avant la fin de la garantie prolongée

L’inspection d’une motoneige d’occasion avant la fin de la garantie prolongée

Cette inspection devrait être prise au sérieux et la plupart des motoneigistes que je connais la font sur leur motoneige seulement à la fin de la saison. 

Qu’importe le nombre de kilomètres roulés pendant une saison, l’inspection complète du véhicule s’impose. De plus, l’inspection de la motoneige permet, selon le cas, de profiter des avantages qui découlent de la garantie prolongée du fabricant.

De plus, ce ne sont pas tous les motoneigistes qui changent de motoneige toutes les années! 

De nos jours, les fabricants de motoneiges construisent des véhicules qui sont bien conçus. Ces véhicules sont équipés de composantes de grande qualité. Les motoneiges peuvent être utilisées pendant plusieurs années, pourvu que le propriétaire suive le calendrier d’entretien recommandé par le fabricant. 

La preuve, les concessionnaires proposent des garanties prolongées, qui selon les différentes promotions, sont incluses lors de l’acquisition des véhicules neufs! 

De plus, les fabricants ont tellement confiance envers leurs véhicules qu’ils acceptent le transfert de la garantie aux acquéreurs d’un véhicule usagé, pourvu que les périodes de garanties soient respectées.  

C’est une grande responsabilité pour le fabricant de supporter une garantie sur un véhicule qui subira d’importantes conditions d’utilisations, même extrêmes! Par contre, c’est une sécurité avantageuse et complémentaire pour l’acquéreur d’un véhicule usagé. Il faut souligner que les conditions d’utilisation d’un véhicule récréatif diffèrent complètement de celles d’une automobile. Les fabricants de voitures restreignent leurs garanties lors d’utilisation anormale ou abusive de leurs véhicules!   

Si on compare l’utilisation normale de nos voitures avec celle de nos motoneiges, nos motoneiges sont vraiment très bien construites, qu’importe la marque. 

Cette dernière constatation ne requiert aucune connaissance mécanique. « Élémentaire mon cher Watson… »

Ma motoneige est un modèle de l’année 2015. Maintenant, l’odomètre indique plus de 15 000 kilomètres.  

Pour pouvoir encore profiter de cette motoneige pour de nombreuses saisons, je dois effectuer une maintenance régulière comme recommandé par le fabricant.

La puissance de la montagne : la RMK Matryx Slash

Le plus fidèlement possible, il faut suivre ce programme d’entretien recommandé par le fabricant. Cette cédule est incluse dans le manuel du propriétaire. La fréquence d’entretien a été constituée selon plusieurs tests réalisés par les ingénieurs du fabricant. 

Lors d’une réparation sur garantie, le fabricant pourrait abdiquer selon le suivi de la cédule et déterminer si la garantie s’appliquera.

En décembre 2015, nous avons publié un article inspection pré-saison de votre motoneige (Lire…). L’article réalisé avec la collaboration d’un concessionnaire BRP démontre plusieurs étapes, vérifications ainsi qu’interventions requises pour conserver un véhicule en excellente condition de fonctionnement.  

Certaines de ces vérifications peuvent être facilement effectuées selon vos habiletés en mécanique. Par contre, selon l’intervention, il est parfois indispensable d’utiliser des outils ou équipements sophistiqués. De plus, les connaissances ainsi que l’expérience du technicien-mécanicien, sont un atout difficile à acquérir pour le mécanicien occasionnel. 

 

C’est votre concessionnaire ou un atelier mécanique spécialisé qui pourra effectuer l’ensemble de ces vérifications. De plus, on s’assurera que les mises à jour transmises par informatique s’effectuent sur le système informatique de votre motoneige.

Par contre, certains indicateurs facilement repérables pourraient vous permettre de déterminer la nécessité d’intervenir plus rapidement. Lors des dernières randonnées, il est important de porter attention au comportement général du véhicule, comme les bruits paraissant anormaux. Que ce soit en accélération, en vitesse de croisière ou en décélération, tous comportements anormaux diagnostiquent un problème.

Ces bruits soudains proviennent habituellement des nombreux systèmes d’entrainement. Pour utiliser une expression populaire, tout ce qui tourne sur une motoneige fait un bruit. Parfois, ce bruit est plus prononcé, il est différent, ou plus fréquent! Ce nouveau bruit bizarre vous pouvez l’entendre, si vous portez attention! Souvent, ces nouveaux bruits requièrent des interventions mineures qui sont occasionnées par l’utilisation normale du véhicule ou par l’usure de pièces constituantes des nombreux mécanismes d’une motoneige. 

Pendant la saison estivale, j’en profite pour chercher la provenance des comportements et bruits anormaux. 

Comment se faire rembourser l’ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE incluse avec notre droit d’accès de FCMQ?

Selon le genre d’intervention requise, j’effectue la réparation ou je confie le travail à mon concessionnaire. 

Avant de procéder à cette réparation, il est important de vérifier s’il y a application de la garantie du fabricant et si les pièces sont en stock chez le concessionnaire.

Maintenant que nous sommes entre amis, permettez-moi de vous faire quelques confidences, entre amis on peut se permettre quelques indiscrétions! 

Voici un rapport des coûts personnels engagés et défrayés depuis l’acquisition de cette motoneige achetée d’occasion, ainsi que les coûts supportés par la garantie du fabricant qui se termine en novembre 2017.

Les réparations que j’ai supportées totalisent 1 128 $. 
Ce sont le remplacement des glissières par des Dupont, le remplacement des lisses d’origine par des lisses Cobra, la réfection des 4 amortisseurs, le remplacement des ressorts de la suspension arrière, l’huile du boitier de transmission, les bougies, le signaleur de marche arrière et finalement 300 $ d’honoraire de technicien-mécanicien, en privé!

J’ai fait un test… je vous confie! Nous sommes entre amis… Possédant de nombreux contacts dans le milieu, j’ai testé la qualité de mon véhicule ainsi que la valeur de la garantie du fabricant en consultant un technicien-mécanicien en mode « privé »! Eh oui, j’ai fait ça!

Mon technicien-mécanicien, caché dans son garage, a effectué une inspection complète de ma motoneige. Il a changé quelques pièces non couvertes par la garantie du fabricant, entre autres le roulement principal de l’entrainement de la chenille. 

Ce contact privé est un technicien-mécanicien certifié par un fabricant. Il m’a recommandé de faire effectuer d’autres réparations incluses dans la garantie du fabricant de ma motoneige! Voilà un excellent test afin d’analyser la qualité du véhicule ainsi que la valeur de la garantie du fabricant. Un « diagnostic » sans masque! 

Les réparations supportées par la garantie du fabricant : 2 468 $

Soit la restauration de l’embrayage, le changement du roulement principal du convecteur, quelques pièces du système de la marche arrière, les roulements à billes des roues qui supportent la tension de la chenille, la courroie de retenue avant de la suspension et le premier ressort de l’amortisseur avant de la suspension. De plus, le type de moteur comporte un léger défaut : après quelques milliers de kilomètres se produit une fuite d’huile par le joint d’étanchéité du réservoir d’huile du moteur! 

Idées cadeaux Kimpex

Cette réparation est incluse dans la garantie du fabricant. Mon concessionnaire étant consciencieux a développé une technique « maison » de sorte à résoudre définitivement ce problème. 

Ma motoneige est à point pour une autre saison. « Top shape » Je me sens en sécurité, car souvent je roule seul dans les sentiers. J’ai toujours porté assistance lorsqu’un motoneigiste était dans le besoin et j’estime qu’on me rendra ce soutien.

Selon mon expérience concernant l’acquisition d’une motoneige d’occasion, j’évalue que c’est profitable, surtout dans des conditions similaires à la transaction réalisée en 2015. Toujours s’assurer que la cédule d’entretien a été respectée par le propriétaire du véhicule… obtenez des preuves à l’appui.

Probablement que vous avez remarqué que dans cet article, je n’ai pas identifié le fabricant de ma motoneige ni le concessionnaire auprès duquel je confie certaines réparations!

Ma motoneige est un ski-doo Renegade Adrenaline 2015, la motorisation est supportée par un moteur Rotax de 1 200cc, 4 temps de 3 cylindres.

J’aime ça un 1 200cc. C’est un moteur d’expérience fiable, qui livre une belle poussée. Je suis un adepte de moteurs 4 temps! Je n’ai pas à me préoccuper d’approvisionnement en huile pour moteur 2 temps, c’est mon choix.

Mon concessionnaire BRP, c’est Dion Moto de Saint-Raymond de Portneuf. J’encourage les concessionnaires qui sont partenaires du site Motoneiges.ca.

Mon technicien-mécanicien privé… même si nous sommes des amis, je vais conserver confidentielle son identité. C’est un technicien-mécanicien certifié par un fabricant.

Voilà pourquoi je prépare ma motoneige avant chacune des saisons. Passez à l’action avant que la saison débute.

 

Auberge du Draveur - Motoneige