L’installation d’un siège Seat Jack sur le nouveau XF 9000 Cross Country d’Arctic Cat, étape par étape

L'installation d’un siège Seat Jack sur le nouveau XF 9000 Cross Country d'Arctic Cat

L'installation d’un siège Seat Jack sur le nouveau XF 9000 Cross Country d'Arctic Cat, étape par étape

 

Cette année, nous avons la chance de tester la XF 9000 Cross Country d’Arctic Cat. Pour la conduite en solo cette motoneige est parfaite, mais à deux je voulais voir les options disponibles. Tout de suite, le Seat Jack de Kimpex me vient à l’esprit.

Pour moi, c'est une première, je vais vous faire partager mon expérience lors de l’assemblage et l’installation de ce siège.

Pour commencer, pour vous situer sur l’ampleur de la tâche, je me présente. Mécanicien amateur, je fais généralement mes travaux sur mes motoneiges moi-même. Changer une chenille, refaire suspension avant. Tout ce qui ne touche pas le moteur lui-même. Donc, si vous vous demandez si vous pouvez faire les travaux vous-même et que vous avez un peu de temps devant vous, ce qui suit pourrait vous faire économiser un peu d’argent…

Le siège prêt pour l’installation sur mon chat! Euuuuh mon Arctic Cat

La première étape est de monter les deux plaques latérales sur chaque côté du siège. Ce sont ses plaques qui feront le lien entre le siège amovible et les attaches permanentes montées sur le châssis de la motoneige.

Plaques latérales et quincailleries de montage 

Trou fileté pour monter les plaques

   Assemblage des plaques    

Plaques assemblées. Trois boulons par plaque 

Maintenant, c’est le temps de découper les gabarits fournis avec le kit. Ici rien de sorcier, j’ai demandé de l’aide à ma fille pour cette tâche. Ensuite, il faut positionner le gabarit de perçage à l’endroit déterminé selon les instructions. Bien s’assurer du bon positionnement avant de percer! Cette opération me fait toujours peur. Après tout, je ne voulais pas que la toute nouvelle XF 9000 ressemble à un fromage suisse : mesure deux fois, perce une fois.

Ski-Doo Summit REV Gen5 2023 X Ensemble Expert Turbo

 Découpe des gabarits de perçage 

Template de perçage positionné sur le châssis

Avant de percer le tout, il faut installer de chaque côté du tunnel de la motoneige des équerres internes. Dans notre cas, j’ai dû les modifier. Elles étaient en interférence avec les rivets d’origine.  J’ai utilisé ma meule d’établi pour enlever une partie des pièces en aluminium.

   Modification des équerres

 Équerre modifiée avant perçage

Un petit coup de poinçon pour m’assurer que mes trous seront bien centrés. J’ai utilisé une pince en C pour maintenir les équerres en place lors du perçage du tunnel.

Poinconnage des trous     

 Percage des trous

 Trous percés prêts à recevoir les ancrages permanes

Nous sommes prêts à installer les ancrages permanents. Encore une fois, toute la quincaillerie est comprise et les instructions sont faciles à suivre. Une simple clef Allen et le tour est joué.

Installation des ancrages

Serrage des ancrages

Les attaches ne changent pas l'allure de la motoneige une fois le siège enlevé   

Le siège avant les bras et le dossier

Une fois le siège en place, pour installer le dossier il ne suffit que de deux boulons par côté. Le boulon arrière est fixe et celui du devant comporte trois différentes positions. Ces ajustements permettent de modifier la position avant et arrière du dossier. Dans mon cas après essai j’ai positionné le dossier dans la position la plus reculée pour laisser le plus d’espace possible au passager.

Installation du dossier ajustable

Dossier ajustable installé

La dernière étape consiste à installer les bras de chaque côté du siège. Ce qui est intéressant avec ce modèle c’est qu’en plus d’avoir les déflecteurs de vent incorporés, les poignées sont chauffantes avec deux intensités. De plus, il y a une prise RC pour un casque chauffant d’intégré. Comme la position du dossier qui est ajustable, la hauteur des bras l’est aussi. Pour l’instant, ils sont en position haute.

Motoneiges Yamaha 2023 – Changements à saveur de prudence et patience

Bras avec déflecteur d’air, poignée chauffante et prise RC

Interrupteur et sélecteur d’intensité de chaleur

Prise RC pour casque chauffant

 Installation des bras latéraux

Le résultat final est vraiment bien. L'aspect du siège et la qualité des composants sont excellents, le siège installé ne déguise pas l'allure de la motoneige et lors de randonnée solo, il suffit d’une minute pour l’enlever.

L’installation complète a duré moins de 3-4 heures et je ne compte pas le temps de prendre les photos. Le niveau de difficulté est d’environ 6 sur 10 donc, un mécanicien en herbe peut facilement faire l’installation sur sa propre motoneige sans trop de tracas.

Je vous reviens dans un prochain article après avoir testé le siège pour vous donner mes premières impressions.

Au plaisir de se voir en sentier!

Installation complétée

Siège Seat Jack de Kimpex installé sur mon chat

Grand Salon Motoneige Quad 2022