L’UPA n’a pas dit son dernier mot

Liste des hôteliers

 « Il n’y aura pas d’entente à long terme avec les agriculteurs.»

Le président régional de l’Union des producteurs agricoles (UPA), André Fortin, est clair. Pas question d’accorder des droits d’accès permanents pour le nouveau réseau de sentiers de motoneige que veut créer Québec pour la prochaine saison. « Les agriculteurs sont chez eux sur leur terre. S’ils donnent un accès permanent, ils ne seront plus chez eux », répond M. Fortin.

Ce dernier croit toutefois que des ententes à court terme, moyennant un dédommagement monétaire, pourraient se réaliser entre les producteurs, le gouvernement et les clubs de motoneige.

« Mais nous ne sommes pas encore rendus là. Ils voudront d’abord essayer de trouver une façon de contourner les terres agricoles. Lorsqu’ils n’auront pas le choix de passer par les champs, ils devront s’asseoir avec nous pour discuter. Nous sommes cependant encore loin de cette étape », poursuit le président régional de l’UPA, rappelant que le passage de véhicules sur les terres agricoles cause parfois des dommages.

 

Rappelons que les producteurs exigeront dès la prochaine saison des dédommagements pour le passage de motoneiges sur leur terrain. Environ 30 % des sentiers de la région se trouvent sur des terres agricoles.

Pour voir tout l’article…..

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire
Motoneiges Ski-Doo