Ma première aventure en motoneige

Ma première aventure en motoneige

Pour ma 1ère aventure en motoneige, j’ai eu la chance d’essayer la toute nouvelle Arctic Cat Pantera 2015 comme passager.

Jeudi le 26 février, mon parrain Denis Langevin et moi-même sommes partis à 9 h 00 le matin de Rimouski en direction de St-Eugène par le sentier Trans-Québec 5. Il faisait -17 degrés Celsius avec un facteur éolien de -28 Brrrr…. Pour ma 1ère vraie randonnée de motoneige, ce fut tout une initiation. 

Arrivée au relais L’Étang du Moulin de St-Eugène où nous avions prévu dîner, comme nous n’avions point froid, nous avons donc décidé de poursuivre jusqu’au relais de Trois-Pistoles. 

Alexis Langevin et Gervais Pelletier, président du Club les Pistolets de Trois-Pistoles
Alexis Langevin et Gervais Pelletier, président du Club les Pistolets de Trois-Pistoles

Après un excellent repas rassasiant au Club Les Pistolets, nous nous sommes lancés sur le sentier régional 518 en direction du pic Champlain pour observer le fleuve St-Laurent et les îles du Bic. Quel point de vue par cette journée ensoleillée !

Mon parrain Denis Langevin au belvédère du Pic Champlain à St-Fabien
Mon parrain Denis Langevin au belvédère du Pic Champlain à St-Fabien

Sur le chemin du retour, nous avons fait un arrêt au relais L’Étang du Moulin de St-Eugène pour prendre un bon chocolat chaud. Après cette pause, destination maison via le sentier panoramique de la rivière Rimouski pour déguster une bonne fondue chinoise avec tante Huguette. Après 223 km de motoneige, une bonne douche ainsi qu’un bon souper et un gros dodo nous a mis en forme pour le lendemain.

Alexis Langevin au relais de St-Eugène sur le sentier trans-Québec 5
Alexis Langevin au relais de St-Eugène sur le sentier trans-Québec 5

27 février, nouvel destination, soit le nouveau sentier régional 548 vers Biencourt et Squatec.  Sur notre chemin, j’ai vu mon premier chevreuil à vie dans son habitat naturel près du Lac Ferré. Je l’ai trouvé petit même s’il était très proche soit environ 7 mètres. 

Arrivé au pont rouge de la rivière Rimouski, nous avons rencontrés 2 motoneigistes amis de mon parrain soit, Yvan et Jacques.  Nous nous sommes arrêtés pour leur parler. Par la suite, nous avons longé la rivière Rimouski avec son magnifique paysage. Par la suite, nous nous sommes rendus à la nouvelle passerelle de la rivière Horton à Biencourt.

Polaris 2023 : les nouveautés!

Alexis Langevin à la passerelle de la rivière Horton à Biencourt sur le sentier régional 548
Alexis Langevin à la passerelle de la rivière Horton à Biencourt sur le sentier régional 548

À l’arrêt du midi, nous avons mangé une bonne pizza à Squatec au restaurant Les Belles d’Autrefois. Sur notre chemin du retour, nous avons remarqué et identifié de nombreuses traces de chevreuils et de lièvres. 

Concernant la motoneige Arctic Cat Pantera 7000, j’ai été agréablement surpris par le confort que la motoneige nous à offerte.  Le siège et les poignées chauffantes nous réchauffent rapidement. La suspension m’a très surpris, je n’ai presque pas ressenti les bosses. Elle était bien adaptée aux sentiers que nous avons empruntés.

Toute une initiation à la motoneige après 439 km en 2 jours avec des refroidissements éoliens de -25 à -28. Bien vêtues avec une excellente motoneige, je n’ai pas eu froid, j’ai seulement eu du plaisir !

Mon parrain Denis Langevin avec votre auteur

Merci à Jimmy Chassé pour l’excellent habit de motoneige qu’il m’a prêté et merci également à Steve Gaudreau de Motoneiges.ca pour avoir prêter la fabuleuse Arctic Cat Pantera 7000 que j’ai adoré. Quelle aventure !

Alexis Langevin 
13 ans
Drummondville, Québec

Auberge du Draveur - Motoneige