Mont Apica: un nouveau relais pour les motoneigistes

Mont Apica: un nouveau relais pour les motoneigistes

La construction du tout nouveau relais de motoneige, près du mont Apica, dans la Réserve faunique des Laurentides, devrait débuter à l'automne afin d'accueillir les usagers, dès les premières neiges.

C'est que le Club de motoneigistes du Lac-Saint-Jean et le concessionnaire de l'Étape (qui a des droits exclusifs sur la restauration et la vente d'essence dans le parc) en sont venus à une entente satisfaisante pour autoriser la vente de produits pétroliers, près du mont Apica et ainsi, permettre la création d'un nouveau relais.

«Au départ, nous n'étions pas très ouverts au projet puisque nous avions peur que le relais devienne, au fil du temps, une halte pour les automobilistes faisant ainsi concurrence à l'Étape», confie Pierre Doré, l'un des actionnaires de la halte routière L'Étape.

Le club de motoneigistes pourra donc aller de l'avant avec son projet, certes, mais il devra se plier à certaines restrictions, notamment, aux niveaux des utilisateurs et des services offerts.

«Le bâtiment ne sera utilisé que par les motoneigistes et la vente d'essence ne se fera que l'hiver. Donc, aucun pêcheur ou marcheur n'y aura accès pendant l'été».

Une bonne nouvelle

De son côté, le vice-président du Club de motoneigistes Lac-Saint-Jean, Marcel Maltais, se réjouit du dénouement de cette impasse.

«C'est une très bonne nouvelle. Quand les gens vont à l'Étape, ils doivent franchir une grande distance. Le relais permettra aux conducteurs de faire le plein et de se dégourdir un peu. Ce sont autant les gens du Saguenay que du Lac-Saint-Jean qui pourront ne profiter», de conclure, M. Maltais.

Plus de 200 000 $ pour la construction d’un pont et l’amélioration de la sécurité en motoneige dans les Hautes-Laurentides
Les Motoneiges Géro