Montérégie – Un début de saison désastreux pour les motoneigistes

Liste des hôteliers

La saison de motoneige s’annonce peu profitable pour les adeptes de ce sport d’hiver. «La température a joué contre nous», affirme André Bélisle, président du Club des neiges de Sorel-Tracy. Tout le travail qui a été effectué pour préparer les sentiers balisés est à refaire.

Depuis la pluie abondante et la douce température connues depuis vendredi dernier, les sentiers préparés par les membres du Club des neiges de Sorel-Tracy sont maintenant inutilisables. «Il faudrait recevoir de 20 à 25 centimètres de neige pour recouvrir tous les fossés et assurer une bonne circulation des motoneigistes.» Selon le président du Club des neiges de Sorel-Tracy, cette réalité est la même à la grandeur de la Montérégie. Il n’y a donc aucun déplacement possible en motoneige dans les régions avoisinantes.

Les sentiers ayant été faits entre le 22 et le 30 décembre, les motoneigistes ont eu très peu de temps pour profiter de ce sport d’hiver durant les vacances des fêtes. Selon M. Belisle, cela aura forcément un impact économique dans la région. «Beaucoup de gens sont en vacances pendant le temps des fêtes, je pense entre autres aux gens travaillant dans le domaine de la construction, et on constate une hausse d’achalandage durant cette période. Comme les motoneigistes ne peuvent se promener sur les sentiers, les restaurants et les stations d’essence subiront forcément une baisse de clientèle.»

Par ailleurs, la vente des cartes de membre donnant le droit d’accès aux sentiers a diminué comparativement à l’année dernière. «On compte 998 membres l’année dernière et jusqu’à maintenant on en compte 700. Il y a donc une diminution de 300 membres cette année.» Selon M. Bélisle, beaucoup d’acheteurs ont hésité à se procurer la carte de membre en raison du conflit grandement médiatisé entre le Syndicat de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Richelieu et la Financière agricole, car ce dernier n’a été réglé que le 19 décembre. Ce conflit a préoccupé les 90 000 membres des 231 clubs de motoneige à travers le Québec.

Cela dit, André Bélisle reste confiant de voir d’autres membres s’ajouter à la liste et ne croit pas que la douce température depuis le 31 décembre affectera la vente des cartes de membre.

Pour lire tout l’article…..

Le Programme Ski-Doo P.A.S.S. finance plus de 500 000 $ de projets