Mordre dans le froid et l’adrénaline

Mordre dans le froid et l'adrénaline

Le froid, l'adrénaline, le vent qui frappe le corps. Pour Roland Poirier, la motoneige est plus qu'un simple loisir du dimanche. Dès que l'hiver revient et qu'il y a assez de neige au sol, il enfile sa combinaison de neige, enfourche son bolide et retrouve sa liberté hivernale.

Cette passion lui provient de son père qui avait acheté une motoneige, alors que M. Poirier n'était encore qu'un enfant. Depuis cette époque, il a toujours aimé ce sport. C'est d'ailleurs avec ses propres enfants qu'il aime maintenant partir sur les pistes pour quelques heures.

Bien que la rapidité et l'adrénaline font partie de son plaisir, il est important d'aller à une vitesse ou le conducteur se sent à l'aise, rappelle M. Poirier. C'est avec de la pratique que les personnes plus craintives deviendront à l'aise avec la machine.

Il spécifie aussi qu'il est important de porter les équipements de sécurité en tout temps : bottes, pantalons et manteau de motoneige, veste de protection, gants et casque. Un conseil très pertinent en ce début de Semaine de la sécurité en motoneige en Saskatchewan.

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Motoneiges Polaris 2024